Sign in
Download Opera News App

 

 

Education : Quand certains parents d'élèves confondent gratuité de l'école et leur responsabilité

Le nouveau souffle insufflé à l'école ivoirienne depuis quelques mois a donné une lueur d'espoir aux parents d’élèves qui n'ont pas manqué de saluer ces efforts du Ministère de l'Education Nationale et de l'Alphabétisation. Pourtant, certains parents d'élèves ne semblent pas en comprendre encore la portée. "De la rentrée jusqu'à ce jour, plusieurs élèves n'ont ni de cahier de leçon, ni de cahier de devoir sans que cela n'interpelle leurs parents. Et lorsque l'enseignant veut travailler corretement, ils deviennent furieux, eux qui crient sur tous les toits que les enseignants ne font rien. Vraiment que Dieu nous vienne en aide dans ce métier où on en finit pas avec les caprices", a fait savoir une enseignante.

Selon un autre enseignant, il avait entrepris de renvoyer à la maison tous ses élèves qui n'avaient pas de cahiers et ce fut magique car ceux-ci revenaient pour la plupart avec lesdits cahiers. Mais, sa méthode sera très vite recusée par certains parents d'élèves qui trouvent qu'il a renvoyé leurs enfants pour "un quelconque cahier alors que selon eux I'Etat a tout donné gratuitement". Pour ces parents d'élèves qui ont substitué leur responsabilité à celle de l'Etat, la gratuité de l'école signifie que toutes les charges sont au compte de l'Etat et que leur seul rôle est d'envoyer leurs enfants dans les classes.

Dans une interview avec Le Journal d'Abidjan, le Président de l'organisation des parents d'élèves et étudiants de Côte d'lvoire (OPEECI), Claude Kadio avait dénoncé les insuffisances de l'école en poigtant du doigt la part de responsabilité des parents d'élèves en ces mots : "Et nous les parents d'élèves ne sommes pas étrangers à cela. Il y a eu une démission de notre part depuis trop longtemps. La volonté politique est là, mais les conditions de travail ne sont pas réunies", avait-il révelé.

Le sachant, quelle doit être donc la posture des enseignants qui ont une obligation de résultats et un programme à dérouler face aux élèves qui ne disposent pas de matériels de travail ? La réponse à cette question permettra certes de limiter les malentendus entre les enseignants et les parents d’élèves pour une meilleure collaboration.

Content created and supplied by: FatouDeMam (via Opera News )

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires