Sign in
Download Opera News App

 

 

Marahoué/Anticipation des congés scolaires: Le DRENA met en garde les "auteurs de troubles"

Le foyer des jeunes de Zuénoula a refusé du monde, le lundi 29 novembre 2021, dans le cadre de la sensibilisation des élèves à la non anticipation des congés de Noël 2021. A près quoi, il a mis le cap sur la localité de Kanzra.

Initiée par le Directeur Régional de l’Education Nationale et de l’Alphabétisation (DRENA) de la Marahoué, cette rencontre a réuni l’ensemble des délégués des élèves tant du secondaire public que privé de la ville de Zuénoula, ainsi que leurs Directeurs des Etudes et le Chef d’Établissement du lycée moderne.

C’est avec un ton diplomatique, que Cina Ouattara, Directeur Régional de l’Education Nationale et de l’Alphabétisation (DRENA) de la Marahoué, a entamé son adresse à l’endroit des élèves de Zuénoula, à l’effet d’attirer leur attention sur les inconvénients des congés anticipés dont ils ont mauvaise presse dans ladite région de la Marahoué.

“Chers élèves, merci d’être venus si nombreux. Cela montre que vous êtes obéissants. Il faudrait donc que vous soyez des modèles de comportement, des modèles d’élèves travailleurs, ambitieux qui cherchent à trouver leur idéal dans les Inspecteurs, les Educateurs, les autres fonctionnaires que vous rencontrez quotidiennement”, a-t-il invité.

Le DRENA a, par la suite, mis lesdits délégués devant leurs responsabilités : «Dans vos positions actuelles, vous êtes les représentants du Proviseur, des Directeurs des Études, des Éducateurs, même de Madame la Ministre, en classe. Quand on est chef de classe, on est à un poste de commandement. Vous devez être des exemples, votre rôle est important.»

Le sens de cette rencontre s’inscrit dans la dynamique de ce que le commun des mortels a l’habitude de dire: "mieux vaut prévenir que de guérir".

Pour rappel, les départements de Zuénoula et de Gohitafla ont été l’année scolaire passée, le théâtre de violences de tous genres à la veille des congés de Noël 2020. Une violence sans précédent qui avait poussé monsieur le DRENA, avec le soutien de Madame la Ministre de l’Education Nationale, à fermer l’école pendant huit semaines.

Les raisons invoquées par ces élèves étaient d’anticiper les congés de Noël afin d’exercer quelques activités lucratives pour les fêtes de fin d’année, surtout «qu’ils seraient dans la plupart des cas, mariés».

L’urgence aujourd’hui, explique monsieur le DRENA, "c’est que nous avons appris, que certains parmi vous ont décidé de siffler à partir du 13 décembre… Mais, dans l’hymne national chanté tout à l’heure, est-il dit d’être indiscipliné? Est-ce que ce n’est pas bon d’agir conformément au texte de l’hymne national?"

Ajoutant que "je suis venu vous dire que, ce qui s’est passé l’année dernière, ne doit plus se répéter. Parce que vous êtes là pour un bon résultat. Vous n’aurez pas le niveau requis pour affronter les élèves de la Côte d’Ivoire, si vous ne terminez pas les programmes. Il faut passer par le travail pour être des responsables de demain. Toute la Côte d’Ivoire a entendu ce que vous avez fait l’année dernière. Faites mentir ceux qui pensent que vous êtes prêts à récidiver. Soyez responsables, ayez le sens de l’honneur."

Et de rappeler que «ces agissements ont plombé les résultats l’an dernier : 16 % au BAC, 20 % pour le BEPC, 37 % pour le CEPE.»

Le ton a été un peu plus ferme à la fin de l’intervention quand monsieur le DRENA a martelé : “celui qui va se laisser prendre, je le renvoie systématiquement sans conseil de discipline. Dites à ceux qui projettent de troubler l’école que je suis prêt à les mettre hors d’état de nuire. Informer les parents, informer tout le monde. ”

A la fin de la cérémonie, les différents délégués intervenus ont affiché clairement leur opposition à tout trouble à la veille des congés de Noël. Mieux, ils ont pris l’engagement d’être les émissaires auprès de leurs camarades.

"Monsieur le DRENA, veuillez compter sur nous", ont-ils insisté.

Dans l’après-midi, cap été mis sur la localité de Kanzra où monsieur le DRENA a tenu le même langage de fermeté aux élèves, au cours d’une cérémonie organisée par la Cellule Civilo-militaire de Zuénoula.

Guillaume KOUAMÉ correspondant régional

Content created and supplied by: Africanewsquick.net (via Opera News )

DRENA Directeur Régional de l'Education Nationale Marahoué Zuénoula

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires