Sign in
Download Opera News App

 

 

Education/ M. Andjou Andjou:"La Côte d'Ivoire doit avoir son indépendance pédagogique''

La question de l'école ivoirienne est une préoccupation pour la quasi-totalité des acteurs du système éducatif ivoirien ces derniers temps. Les propositions pour sortir l'école ivoirienne de son état dormitif, sont de plus en plus nombreuses.

Au cours d'un récent entretien avec la radio de la paix, M. Andjou Andjoou, secrétaire général du syndicat national des enseignants du primaire de Côte d'Ivoire, SYNEPCI, eu égard aux nombreuses méthodes d'enseignement qui n'arrivent pas à produire les résultats escomptés, il apparait opportun de penser à une souveraineté pédagogique . Il a exprimé son opinion face à ce qu'il qualifie d'approches pédagogiques importées qui collent difficilement avec la réalité ivoirienne. Ainsi, il a indiqué que '' la Côte d'Ivoire doit avoir son indépendance pédagogique '' , certainement pour une meilleure réponse aux besoins éducatifs locaux.

Saluant par ailleurs, la nomination de Mme Mariatou Koné, M. Andjou Andjou, a dressé un chapelet de doléances dont le retrait de l'arrêté ministériel numéro 0041  interdisant le syndicalisme des directeurs d'école, car pour lui, le directeur d'école est avant tout, un instituteur dès lors qu'il tient une classe.

De tout ce qui précède, l'on note l'engouement et la volonté de tous d'œuvrer de concert pour le salut de l'école. L'on ose espérer qu'avec les états généraux de l'école annoncés par le ministre Mariatou Koné, une nouvelle page de l'école ivoirienne sera ouverte.


As. B

Content created and supplied by: Assibena (via Opera News )

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires