Sign in
Download Opera News App

 

 

Examen de fin d’année 2021 : des parents d’élèves sensibilisent contre la fraude

A l’orée des examens de grand tirage 2021, le Conseil national des parents d’élèves de l’enseignement du privé laïc de Côte d’Ivoire (CNAPEL) a initié une quinzaine de sensibilisation nationale sur la fraude du 21 mai au 04 juin prochain. Pour ce faire, il a organisé ce mercredi 02 juin 2021, au collège Adama Sanogo d’Abobo, une cérémonie placée sous le haut parrainage de Mme Marietou Koné, ministre de l’Education nationale et de l’alphabétisation.

De la fraude aux examens à grand tirage sur le budget familial et sur les compétences des apprenants, tel est le thème de cette cérémonie de sensibilisation organisée par le CNAPEL. Seka Yapi Emmanuel, président du CNAPEL, a rappelé d’entrée les cas de fraude ces dernières années en Côte d’Ivoire. « 383 cas en 2017, 1516 cas en 2018, 6833 cas en 2019 et 16428 cas en 2020. », a-t-il révélé à la grande surprise des élèves.

A l’en croire, parents, enseignants et apprenants ont une part de responsabilité dans ces cas de fraude sans cesse croissant. Du manque de suivi des apprenants, abandonnés dans les mains des répétiteurs au manque de probité de certains enseignants sans oublier le goût de la facilité et l’influence de l’environnement…

Les conséquences, dit-il, sont la perte de la substance de l’école ou encore la dévalorisation des diplômes ivoiriens. Raison pour laquelle Seka Yapi Emmanuel invite les différentes parties à changer d’attitude en se détournant de tous recours à la fraude pour s’honorer par l’ardeur au travail.

Koné Bakary, représentant Mme la ministre de l’Education et de l’alphabétisation, a salué la représentativité nationale du CNAPEL et son dynamisme. De même, il est revenu sur la vision de la ministre Marietou Koné d’amélioration de la qualité de l’enseignement. Dans cette veine, Koné Bakary fait appel à la conscience citoyenne pour barrer la route à la fraude.

Des conseils qui ont rencontré l’adhésion des élèves. « Nous avons retenu que la fraude augmente chaque dans notre DREN, Abidjan 4. C’est un fléau à bannir de notre système scolaire. A l’approche des examens, nous devons nous mettre au travail pour avoir de bons résultats et rendre nos parents fiers. », a fait savoir Aminata Poudiogo, élève en classe de Terminale A1, par ailleurs présidente du Conseil scolaire du collège Adama Sanogo.

 

Cyrille NAHIN 

Content created and supplied by: Cyrille_NAHIN (via Opera News )

grand tirage 2021 seka yapi emmanuel

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires