Sign in
Download Opera News App

 

 

Education nationale: Le regard de cet enseignant de français sur l'école ivoirienne est inquiétant

Depuis quelques années,la situation dans laquelle se trouve l'école ivoirienne est guère reluisante. La baisse du niveau des élèves, les congés anticipés, les grèves intempestives sont monnaie courante dans la plupart de nos écoles. Cela dit, un enseignant de Français dans un post sur Facebook " Le Grandz Soro"( Nom de sa page) a porté un regard critique sur le système éducatif et bien plus sur le rendement des élèves.

Dans une analyse pertinente, l'enseignant met à nu les dérives du système éducatif ivoirien et cela, avec un rendement toujours plus faibles des élèves. Voici quelques lignes de son message :

" La première chose que j'observe, c'est l'extraordinaire insouciance des enfants. Je ne sens chez eux aucun soupçon d'inquiétude. Même quand les notes leur parviennent gravement rabougries.(...) 

La deuxième chose que j'observe - et qui est sans doute liée à la première - c'est le bavardage serein auquel les enfants s'adonnent. Pendant le cours, au lieu de répondre aux questions, ils causent tranquillement entre eux. Les menaces, les amputations de notes, les expulsions ponctuelles, les quelques coups et mises à genoux auxquels nous les soumettons en cachette (...) n'y changent rien.(...)

Une autre chose que je constate - - c'est que ces enfants ont une notion très incertaine de la politesse. Je ne dis pas qu'ils sont impolis. Non. Je dis qu'ils ne savent pas la politesse. Ils tutoient allègrement le professeur, le regardent venir sans s'empresser d'entrer en classe, discutent à haute voix - dans la cour - à coups de gros mots sans se soucier de la proximité de leur maître ... 

Enfin, j'observe un désastre pédagogique .Par exemple:

- sur un effectif de 80 élèves à-peu-près 5 peuvent lire de façon fluide. 

- 45 ou 50 autres bégaient, titubent, trébuchent et finissent leur lecture difficile, boiteuse et irritante.

- les autres 30 ou 25 élèves restant sont incapables de déchiffrer le moindre texte soumis à lecture.  

- moins de la moitié des élèves peuvent retranscrire correctement les cours dans leur cahier et très peu peuvent lire et exploiter ces cours ."

Ce tableau sombre dépeint par cet enseignant de français témoigne des efforts colossaux à consentir pour remettre le système éducatif sur des bons rails. Nous y sommes tous interpellés.

 Source : Page Facebook Grandz Soro

BathyFiat-Lux

Content created and supplied by: BathyFiat_Lux (via Opera News )

grandz soro

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires