Sign in
Download Opera News App

 

 

Pour des congés anticipés : voici de quoi sont capables certains élèves dans leur propre collège

Dans l'intention de partir en congé de fin d'année plutôt que prévu, des élèves sont capables de faire l'inimaginable dans leur propre établissement scolaire. Ce constat a été de taille hier lundi dans la commune d'Anyama.

Depuis quelques jours, l'on assiste de plus en plus au boycott des cours dans certains établissements scolaires en Côte d'Ivoire. Des élèves "hors-la-loi", nourrissant de jour en jour leur mauvaise intention de partir en congé de fin d'année plutôt que prévu, se transforment en de véritables destructeurs au sein de leurs établissements. Nous avons pu faire ce constat hier lundi 29 novembre 2021 du côté de la commune d'Anyama, où un collègue a été presque totalement saccagé par ses propres élèves. Les propos d'un témoin du malheureux fait survenu à Anyama, nous sont rapportés par First Mag le Vrai dans un post publié ce mardi 30 novembre 2021, sur son espace Facebook.

" Phénomène des congés anticipés

À Anyama (Abidjan), des élèves ont tout saccagé dans leur collège.

Le récit du SERCOM dudit collège :

<< Triste réalité !

À deux semaines des arrêts de note et des congés, voilà ce que nous montrent nos élèves et enfants d'Anyama : 

Portail arraché, pointeuse gâtée, vitre brisée, professeurs blessés à la lance pierre, élèves blessés etc...

Si conseil ne conseille pas nos enfants, alors ils subiront la rigueur de la Loi >>", rapporte le média.

Ainsi, dans leur intention égoïste d'aller en congés anticipés, des élèves, peut-être même en classe d'examens, sont bien capables du pire, que de se soucier de leur sort en fin d'année.

C'est vraiment dommage ! Il faudra faire quelques choses voire prendre des mesures drastiques contre ces élèves perturbateurs des cours dans les établissements scolaires pour juste des congés anticipés.

LVF

Content created and supplied by: Vision_feminine (via Opera News )

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires