Sign in
Download Opera News App

 

 

Ouverture prochaine de l'Université de Bondoukou : un coût global de réalisation estimé à 85 M. Fcfa

Samedi 22 janvier 2022- le ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, le Pr. Adama Diawara a visité le chantier de l'Université de Bondoukou pour s'imprégner de l’état d’avancement des travaux de construction.

En effet , dans le discours de nouvel An, le président de la République de Côte d'Ivoire , Alassane Ouattara a annoncé la rentrée universitaire à Bondoukou pour Octobre 2022. Alors une visite de terrain s'impose pour respecter ce délai. Un gros investissement a été consenti avec un coût global de réalisation estimé à 85 milliards de FCFA.

Elle formera dans un premier temps des cadres de haut niveau dans les domaines de l’architecture, de l’urbanisme, des Arts, des Sciences sociales ainsi que le Développement durable. Une faculté de médecine adossée à un CHU est également prévue.

Pour rappel, lors du point de presse du conseil des ministres du 6 juin 2018 à Abidjan, le porte-parole du gouvernement, Bruno Nabagné Koné, a annoncé un financement de 66,828 milliards FCFA, octroyé par la Banque Islamique de Développement (BID), pour le démarrage des travaux de l’université de Bondoukou.

" Le Conseil a adopté deux (2) décrets portant, l’un sur un accord de prêt d’un montant de 5,037 milliards FCFA, et l’autre, un accord de prêt d’un montant de 61,791 milliards FCFA, en vue du financement du projet d’appui au développement de l’université de Bondoukou", a expliqué Bruno Nabagné Koné.

Le porte-parole du gouvernement a précisé que le financement de la BID prendra en compte la construction de l’université de Bondoukou, d’une capacité initiale de 3 000 étudiants, d’une résidence de 1 000 chambres d’étudiants, 50 logements pour les enseignants et chercheurs de cette université, ainsi que 5 logements de fonction pour les responsables de l’université.

Edmond kouasssi ( Eddydy)

Content created and supplied by: Eddydy (via Opera News )

alassane ouattara bondoukou bruno nabagné diawara

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires