Sign in
Download Opera News App

 

 

Mariatou Koné est sans doute sur les traces de cet ex-ministre de l'éducation nationale

Pierre Kipré a été ministre de l'éducation nationale de Côte d'Ivoire du 15 décembre 1993 au 10 août 1999. Dans un contexte de dépréciation des diplômes ivoiriens, l'équipe Kipré immédiatement des mesures: le démantèlement de réseaux d'achat de «faux-diplômes», la sécurisation des épreuves d'examen, la surveillance policière des centres d'examen, en somme tout ce qui pouvait effectivement concourir à la réduction drastique des lauréats au bac et au Bepc dès l'année scolaire 1993-1994. Le résultat de cette vigilance sans précédent dans toute l'histoire des examens scolaires de la Côte d'Ivoire fut le suivant: en 1994, seuls 13,5% des candidats au baccalauréat obtinrent le «Bac Kipré », synonyme d'un titre conquis par de valeureux candidats. Pire, la même année, 7,8 % des candidats réussirent l'examen du BEPC. Après ce bref rappel, revenons au cas actuel. Le contexte est quasi similaire avec un rapport du PASEC qui attribue une place peu honorable à notre pays. Mariatou Koné a été nommée et dès sa prise de fonction, elle prend des mesures qui ont ont entrainé une chute des taux d'amis aux différents examens. C'est de bonne guerre! Car il fallait redorer le blason du système éducatif. Le constat est que dans ses pratiques, la Ministre Mariatou Koné a presque le même management que l'ancien ministre cité plus haut à telle enseigne qu'on se dit qu'elle est sans doute sur les traces de Pierre Kipré. Bon vent à notre Ministre et que Dieu l'éclaire encore davantage.

Content created and supplied by: yakouser (via Opera News )

Côte d'Ivoire Mariatou Koné Pierre Kipré

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires