Sign in
Download Opera News App

 

 

Après l'agression d'un enseignant en plein examen, la question de la prime de risques fait surface

Le mercredi 07 Juillet 2021 a été marqué par un incident majeur, lors de la session 2021 de l'examen du Baccalauréat, au Collège Municipal de Sinfra. Le professeur Kouamé Patrice a été agressé et blessé à la tête par un candidat, pris en flagrant délit de fraude. Face à cette agression et cas des enseignants sanctionnés pour fraude, une question revient: ne serait il pas judicieux que les surveillants aux examens de fin d'année, bénéficient d'une prime de risques ou de surveillance?

la surveillance aux examens de fin d'année est l'un des moments les plus éprouvants dans cette fonction. Dans cette mêlé de pression psychologique et risques d'agressions par certains candidats, les enseignants ne reçoivent aucune prime liée à la surveillance. Pendant cette période ils mettent en jeu leur fonction et différents matricules. C'est dire que, le moindre faux pas et la sanction est lourde. En cas de complicité de fraude, port de matériel de communication pendant les épreuves et même après constatation de copies conformes des candidats, ils devront se justifier. Un véritable risque puisque l'on constate de plus en plus de cas de fraudes favorisés par un système de tricherie en "réseau". C'est à dire réception des mêmes réponses de la part d'une personne extérieure, en contact avec plusieurs candidats à la fois. En cas de manque de vigilance, ils risquent gros; allant d'une suspension, à la prison et la perte du matricule (pour les fonctionnaires d'état).

Alors qu'il est demandé aux enseignants de s’inscrir dans la dynamique de la probité et service avec loyauté et dignité le système éducatif, ils ne sont primés, malgré les risques de plus en plus élevés. À titre de rémunération, la prime de surveillance et risques contribuerait aussi à une lutte efficace contre la fraude.

Letemoin

Content created and supplied by: Letemoin (via Opera News )

sinfra

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires