Sign in
Download Opera News App

 

 

Examen du BEPC: il va falloir que les autorités revoient le choix des centres pour les candidats

Demain Mercredi 09 Juin 2021 débutent les oraux de l’examen du BEPC. Le ministère de l’éducation nationale par le biais de sa structure en charge des examens et concours en Côte d’Ivoire à savoir la DECO a donc pris le soin de dispatcher les candidats dans différents centres de composition. Toutefois, ce dispatching suscite des remarques et des inquiétudes pour nous.

Dans les années 90, on pouvait voir un élève ayant dépassé ses 16 ans se retrouver parmi les candidats au BEPC parce qu’en ces temps-là, on allait au CP1 à 7 ans voire 8 ans. Mais, aujourd’hui, les choses ont changé à telle enseigne qu’on observe des enfants en classe de 3ème qui n’ont que 12 ans ou 13 ans maximum pour la plupart d’entre eux.

Alors, en partant ce constat, comment un môme de cet âge peut sans difficultés quitter son domicile de Yopougon Ananeraie pour rallier Kouté de la même commune qui se trouve à des kilomètres de chez lui ? Cet exemple est pratiquement infime à côté de bien d’autres où des enfants doivent partir d’un quartier comme Gesco pour aller composer dans le quartier cité plus haut.

Nous estimons qu’avec tous ces embouteillages et l’insécurité qui pointe du nez par moments, il serait souhaitable que la DECO revoie sa façon de repartir les candidats du BEPC dans les centres. Cette structure peut par exemple prendre les élèves d’un établissement X pour le mettre dans un établissement Y de la même zone et vice versa à défaut de les laisser dans leurs écoles d’origine afin d’éviter aux candidats de longs déplacements périlleux et risqués.

L’on nous rétorquera par exemple que ces candidats peuvent se faire accompagner par les parents, mais on oublie que ces derniers ont également des obligations. Pour l’examen du CEPE, le parent peut peut-être sacrifier une journée de travail de façon exceptionnelle parce qu’ici les gamins ne composent que sur un seul jour au contraire de leurs ainés qui, eux, composent du Lundi au Vendredi en ce qui concerne les épreuves écrites comme mentionné sur leurs convocations.  

C’est donc dire toute la souffrance qui les attend. Ajouté à cela le fait que les examens se déroulent généralement dans les mois de Juin et de Juillet qui sont des mois très pluvieux où se trouver un taxi ou un gbaka n’est pas du tout une sinécure.

Nous osons espérer que notre complainte trouvera oreilles attentives et que les choses changeront dans les années à venir pour le bonheur et la quiétude des enfants et par ricochet de leurs parents.

Yves_Martial

Content created and supplied by: Yves_Martial (via Opera News )

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires