Sign in
Download Opera News App

 

 

Uniforme scolaire : les élèves des établissements confessionnels ne sont-ils pas concernés ?

En Côte d'Ivoire, comme partout ailleurs, l'institution école a des règles. Et parlant de règle, l'uniforme scolaire en est une ici en Côte d'Ivoire. Pour ce que nous savons, les élèves du primaire portent le kaki culotte et chemisette pour les garçons et la robe à carreaux pour les écolières. Au collège et au lycée, c'est le complet kaki pantalon et chemise pour les garçons et l'uniforme bleu et blanc pour les fille en manches courtes.

Mais nous faisons un constat. Certains établissements confessionnels franco-arabes et catholiques semblent déroger à la règle. En effet, un enseignant d'un établissement franco-arabe aux initiales K.H, avec qui nous avons échangé ce jour nous a fait un triste bilan. En effet dans sa classe de CM2, seulement quelques élèves arborent la tenue règlementaire. Tous les autres élèves sont en boubou ou voilés pour les filles. Dans un autre établissement confessionnel que nous avons découvert, les écolières sont en pantalon et chemise à carreaux à manches longues. Aussi à Daloa, un établissement catholique bien connu a ses élèves garçons habillés en complet bleu et blanc avec des cravates.

Ces établissements ne sont-ils pas concernés par l'uniforme scolaire règlementaire ?

En fait l'informe scolaire a plusieurs avantages et si l'autorité ministérielle a décidé de son port, c'est en connaissance de cause. Il faut respecter cela au risque de paraître réfractaire à la norme nationale.

Content created and supplied by: yakouser (via Opera News )

Côte d'Ivoire

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires