Sign in
Download Opera News App

 

 

Cérémonie de clôture du CAMES : Des personnalités distinguées par l'institution

Les lanternes se sont éteintes sur les 37ème et 38èmesessions du Conseil des ministres du CAMES.

Le Conseil des ministres du Conseil Africain et Malgache pour l’Enseignement Supérieur (CAMES) a honoré une dizaine  de personnes ce jeudi 04 juin 2021 à Abidjan.

Outre cette étape importante de la rencontre, la cérémonie de clôture des présentes sessions du jumelées du Conseil des ministres du CAMES a été aussi occasion l’occasion pour l’institution de reconnaître les « loyaux et bons services » de certains de ces membres et personnalités ayant œuvré « à son rayonnement ». Ils ont été nominés sur proposition du ministre Adama Diawara, pour certains, et pour d’autres, « à titre exceptionnel » sur proposition du Secrétaire général du CAMES, le prof. Bertrand MBATCHI.


Au nom de ces personnalités distinguées, on peut citer pêle-mêle, le prof. Arsène Kobéa, directeur de recherches à l’Université Félix Houphouët-Boigny, par ailleurs directeur de cabinet du ministère l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique (MESRS), élevé au grade de Chevalier dans l’Ordre International des Palmes Académiques du CMAES ( OIPA/ CAMES) la prof. Bakayoko-Ly Ramata , ex-ministre de la Femme, de la Famille et de l’Enfant, également ancien ministre du MESRS, faite Commandeur dans l’OIPA/CAMES, la présidente de l’Université Lorougnon Guédé de Daloa, la prof. Tidou Abiba Sanogo ( Grade de Chevalier).


Au nom des récipiendaires, le prof. N’Guessan Yao Thomas, professeur de Chimie, à la retraite et membre de l’ASCAD, a exprimé sa gratitude aux membres du Conseil des ministres du CAMES, en affirmant que de part cette distinction, l’institution « de manière résolue mais inéluctable marche vers son destin ». « Le CAMES contribuera à prendre de l’ampleur pour le salut de notre Enseignement Supérieur et de notre Recherche, socles indispensables au développement scientifique du continent, l’Afrique ne pourra sortir de cette gangue appelée sous-développement qu’à ce prix », a-t-il ajouté.

La lecture des résolutions, du rapport final des travaux et des motions spéciales de remerciements  a été faite aux termes de ces sessions ordinaires jumelées. La session de 2022 se tiendra en République Démocratique du Congo (RDC).   

Pour rappel, c’est la ministre d’État, ministre des Affaires étrangères, de l’Intégration africaine et de la Diaspora, Mme Kandia Camara, représentant le Premier ministre, Chef du Gouvernement, Patrick Achi, …

edmond kouassi ( EDDYDY)

Content created and supplied by: Eddydy (via Opera News )

cames

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires