Sign in
Download Opera News App

 

 

Orientation en seconde: des élèves en difficulté dans la DRENA de Daloa

La commission nationale d'orientation a orienté des élèves en seconde au collège moderne de Bonoufla, un collège de proximité situé dans la DRENA de Daloa à équidistance de Vavoua et Daloa. Mais il y a des changements de dernière minute. Que se passe-t-il donc dans cet établissement ?

La surprise fut grande lorsque les responsables du collège de proximité ont reçu 29 élèves orientés en seconde dont 24 élèves en seconde A et 5 en seconde C. Dans la zone, c'était l'information à la une. Tous les élèves et parents d'élèves ont été satisfaits du travail de la CNO qui venait ainsi de résoudre un gros problème en rapprochant les élèves de leurs parents.

Il faut savoir qu'en Côte d'Ivoire, une des causes du décrochage scolaire est l'éloignement des établissements des élèves. Si cette question est résolue, par l'instauration de la seconde, cela sonnait comme une lueur d'espoir. Par ailleurs, plusieurs parents ayant eu vent de l'information ont vite fait d'introduire des demandes de réorientation à destination du collège moderne de Bonoufla.

Hélas, les élèves orientés en seconde dans ce collège de proximité viennent de déchanter. En effet lorsque ceux-ci essaient de s'inscrire en ligne, on leur fait savoir que le niveau qu'ils demandent n'est pas disponible dans l'établissement. Renseignement pris, il revient que le ministère de l'éducation nationale et de l'alphabétisation a retiré le niveau seconde au collège, une situation qui met les élèves en difficulté.

Ayant joint le CIO de Daloa, notre interlocuteur a tout simplement demandé que les élèves se renseignent sur le site de la DOB dans l'onglet post-orientation en seconde. Car il est certain que ces élèves initialement orientés dans ce collège de proximité vont être redéployés dans d'autres établissements du pays.

Que deviennent ceux qui ont demandé des réorientations? La question reste en suspens mais pour la DOB, la plus simple des choses à faire sera de maintenir ces élèves dans leur établissement d'orientation initial. Pour ce qui est des frais de la réorientation, le CIO communiquera certainement.

Pour les parents qui désirent voir leur progéniture auprès d'eux, l'ultime solution est de demander des départs volontaires. Car à Bonoufla, il y a des établissements privés qui pourraient accueillir ces élèves de seconde à bras ouverts.

A l'avenir, la DOB doit prendre toutes les dispositions utiles pour éviter ce genre de situation qui cause des désagréments évidents aux parents d'élèves et à l'administration scolaire, car figurez vous l'ACE avait déjà commencé à monter les emplois du temps. Et comme nous savons que la confection des emplois du temps est un exercice assez fastidieux, il y a bien des désagréments côté administration. D'un autre côté, si le ministère a pris cette décision, c'est sûr qu'il y a une une explication valable.

Content created and supplied by: yakouser (via Opera News )

daloa

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires