Sign in
Download Opera News App

 

 

Enseignement secondaire : L'État paie t-il certains professeurs à ne rien faire ?

L'enseignement secondaire emploie plusieurs enseignants communément professeurs. Certains de ces professeurs sont bien particuliers en ce sens que là où leurs collègues enseignent une seule discipline, eux en enseignent deux d'où leur appellation de professeurs bivalents, les premiers étant monovalents. Les professeurs bivalents enseignent en général dans les collèges de proximité. Voici des exemples de professeurs bivalents: lettres modernes/edhc, HG/lettres modernes, SVT/PC, math/TICE...

Ceux qui nous intéressent ici sont les professeurs bivalents de math/TICE. Combien de collèges de proximité ont des salles informatiques ? Les bureaux des administrateurs dans ces collèges de proximité n'ont souvent que des reliques informatiques infestées de chevaux de Troie.

Ce que nous voulons dire ici, c'est que les professeurs de Math/TICE n'ont pas la possibilité d'enseigner l'informatique aux enfants de Côte d'Ivoire, alors qu'ils ont été formés pour ça. Et pourtant, l'analphabète d'aujourd'hui serait, selon ce que nous avons ouï dire, l'individu qui ne sait pas toucher à la souris d'un ordinateur. L'État paie ces professeurs à ne rien faire en quelque sorte. L'on nous répondra qu'ils enseignent les mathématiques à la place. Et donc si l'informatique n'est pas importante, pourquoi avoir formé des professeurs pour cette discipline ? C'est une grosse erreur. Car aujourd'hui, l'informatique est présente dans tous les secteurs d'activité et le travailleur qui a des compétences en informatique a un avantage distinctif sans précédent sur les autres même s'ils sont à diplôme égal.

Les états généraux en cours doivent songer à proposer la dotation des établissements de proximité où sont affectés ces professeurs bivalents de Math/TICE en salle informatique. Il y va de l'intérêt des enfants de Côte d'Ivoire. Car dans un monde en pleine compétition, nous devons donner les armes aux nôtres afin qu'ils ne soient pas ridicules face aux enfants d'autres cieux. La Côte d'Ivoire en a les moyens, il faut juste de la volonté politique pour donner vie à des salles informatiques hyper équipées.

Content created and supplied by: yakouser (via Opera News )

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires