Sign in
Download Opera News App

 

 

Prolifération d'écoles privées : un but lucratif ou une volonté de remettre l'école sur les rails ?

Définie généralement comme le lieu où l'on apprend à lire, à écrire, et à compter, l'école a quatre grands objectifs eu égard au code imprimé à l'éducation. C'est-à-dire, transmettre et faire acquérir des connaissances, préparer à la vie professionnelle, éduquer les futurs adultes à être de bons citoyens et à vivre ensemble, en acceptant l'autre malgré les différences.

Ces dernières années, les ivoiriens dans l'ensemble et particulièrement les agents du secteur éducation-formation assistent à un phénomène qui se répand au file des années.

En clair, les écoles privées poussent sur le territoire national ivoirien comme une fumée dans une cuisine à bois de chaud.

Au vu du train de vie enviable de certains fondateurs d'écoles privées, nombre de personnes ont trouvé là une occasion pour changer aussi qualitativement le leur, au dépend de la vision et des l'objectif fondamentaux de l'école.

Le seul objectif recherché par ceux-ci, c'est la recherche du profit.

Pour faire miroiter les parents d'élèves et influencer leur décision dans le choix de l'école de leurs enfants, il leur suffira de donner des moyennes taillées sur mesure aux élèves et pourtant les moyennes de classe devraient en réalité refléter la valeur intrinsèque des apprenants.

En définitive, notons qu'il est bien et même très salutaire de créer des écoles pour aider l'État dans sa politique de scolarisation obligatoire des élèves mais encore faut-il que ces écoles se prennent au sérieux et fassent la promotion du mérite et de l'excellence que de rechercher que le but lucratif, car l'école est à la société ce que les racines représentent pour une plante.


RichardToty

Content created and supplied by: RichardToty (via Opera News )

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires