Sign in
Download Opera News App

 

 

Une mère de 37 ans nostalgique après avoir découvert son livre de CP1 dans ses vieux documents

Le niveau de l’école ivoirienne laisse à désirer depuis une décennie.Le programme scolaire est adapté au niveau des enfants. Si les enfants de Kandia Camara garde de mauvais souvenirs de l'école, il en ait pas de même pour les enfants de Pierre kipré et de Bleu Laîné.

En effet, voulant effectuer son déménagement pour un autre appartement Mme N'Guessan Georgette découvre parmis ses affaires un vieux livre de CP1 qu'elle avait utilisé en 1992.

Elle disait en ces termes "Chaque matin, le maître commençait par la leçon de morale. Une maxime était inscrite au tableau, expliquée, développée puis illustrée par quelques exemples.La petite phrase qui illustre ou résume l’entretien est écrite au tableau : l’ordre et le soin, l’obéissance, l’écolier travailleur, attentif, le respect des parents ou des maîtres, la politesse, le bon camarade ,le respect des autres comme de moi-même .

La lecture était enseigner avec beaucoup de rythme et d'amour. La chicote était un outil pour nous pousser au travail. On criait et chantait dans tous les recoins textes du livre. "Mariam joue à la balle", "c'est la jolie moto de papa", Bilé regarde la télé, les tomates sont sur la table etc...

La rentrée scolaire était très bien accueillir par les apprenants que nous étions.

le certificat d'étude permettre à chaque élève de justifier l’acquisition d’un bagage scolaire normalisé.  Les maîtres d'école prenaient soin de sélectionner les candidats pour disputer un concours entre les élèves des différentes écoles du canton, car le savoir-faire du maître était en jeu...  L'instituteur se devait d'être un citoyen modèle, désintéressé, dévoué car il avait reçu la mission d'instruire.


Conseil : il est temps pour nos élèves d'apprendre à lire les syllabes car ils ne seront plus aidés à l'examen à l'avenir.

Content created and supplied by: La.vérité.toute.fraîche (via Opera News )

kandia camara pierre kipré

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires