Sign in
Download Opera News App

 

 

Côte d'Ivoire / Education : Voici un nouveau phénomène qui menace de fermer les écoles si rien n'est fait

Aujourd'hui nous parlerons de l'un des maux qui minent l'école dans plusieurs pays Africains. Déjà il faut reconnaître que nos écoles en Afrique souffrent assez, elles sont toujours confrontées à des problèmes qui existent depuis les premières écoles. Ces problèmes sont entre autres, le sous équipement, la régression dramatique du niveau des élèves, les changements réguliers de programmes éducatifs...la liste longue Cher lecteurs.

Face à tout ça, j'ai envie de poser une question,

À quand notre développement propre à nous, si notre ''clé'' est entrain d'être bouffée par la rouille ?

Sérieusement, je comprends maintenant pourquoi le développement véritable de l'Afrique tarde. Si c'est vraiment l'école qui ouvre la porte du développement, c'est que les Africains vont attendre encore longtemps à l'extérieur. Il ne vont pas vite y accéder.

Non, ne criez pas tchiiiiééééé! Je n'exagère pas. Voyez-vous?

Malgré cette longue liste de maux mentionnés plus haut, un autre vient s'ajouter. Ah Africains quel est ce sort même ?

En politique ça ne va pas, au plan culturel presque rien ne reste. Et aujourd'hui ce sont nos valeurs qui sont menacées.

Mais où ? Malheureusement à l'école.

Alors nous parlerons aujourd'hui de cette pratique qui malheureusement gagne du terrain dans le milieu scolaire, la ''TONTINE SEXUELLE''.

Vraiment on aura tout vu sur cette terre des humains.

Avant d'aller en profondeur, revenons un peu au terme''tontine''. Dans le sens propre du terme, dire qu'une personne est dans une tontine revient simplement à dire qu'elle appartient à un groupe de personnes. Ces personnes se cotisent régulièrement, et le montant de chaque cotisation est remis à un d'entre eux qui utilisera cette somme pour ses dépenses et projets. C'est ainsi que fonctionne une tontine comme nous l'avons connue.

En tous cas, ceux qui savent de quoi je parle, verront facilement un lien entre ''tontine'' et ''argent''. Je suis même persuadé que, les jeunes filles et femmes ''djoula''(malinké) savent déjà de quoi il s'agit.

Photo Archives. Et c'est cela, qui parle de tontine parle aussi d'argent.

Mais une ''tontine sexuelle''!?

Chers lecteurs, je finis par donner raisons à ceux qui soutiennent que ce monde tire à sa fin. Pour cette autre forme de tontine comme vous l'entendez, cette une tontine de SEXE.

Alors une tontine sexuelle constitue un groupe de jeunes dont l'âge est compris entre 13 et 25 ans.

Photo d'illustration.

Selon les enquêtes d'une ONG en Côte d'Ivoire, dans la tontines sexuelles toutes Comme celles d'ordinaire, les membres misent seulement que pour le sexe. Ce sont parfois des jeunes filles, vers qui viennent des hommes nantis et âgées qui leurs proposent de coucher avec elles. Une fois le marché conclu, une d'entre elle est << choisie >> par le groupe pour satisfaire ce dernier.

Au retour, elle remet son butin à une autre qui à son tour se doit de faire la même chose le << lendemain >> ou la semaine suivante.

Mais d'où es venu ce phénomène ?

Appelée le plus ''vieux métier du monde'', la prostitution est vraiment vielle comme le monde. Mais cette nouvelle forme de la prostitution en Afrique de l'ouest semble avoir un point de départ.

Selon un article de AfrikMag publié le 12 novembre 2018 sur le site : lebanco.net, ce phénomène dans cette partie du continent serait constaté d'abord au <<Sénégal>>, du Sénégal au <<Bénin>>, avant de se répandre dans plusieurs pays de la sous région.

En tous cas, cette pratique qui dénature progressivement nos écoles poursuit tranquillement son chemin sur le continent.

Comme vous pouvez le constater sur l'image, ces jeunes appartiennent à un groupe de tontine sexuelle qui vient d'être démantelé.


En effet, les faits se sont déroulés dans un quartier de Yaoundé au Cameroun entre le 10 et le 15 mars 2021. Environ une vingtaine de jeunes (élèves) ont été découverts dans une maison où ils se rencontrent régulièrement, rien que pour le sexe.

D'abord, c'est leur fréquente présence dans la maison qui a fini par attirer l'attention d'un habitant du quartier qui, lui à décidé de mener sa petite enquête. Convaincu des faits, la police fut alertée pour les arrêter. Et c'est grâce à une vidéo filmée lors de leur arrestation qui circule déjà sur les réseaux sociaux, que nous avons pu avoir ces images.

<< Mains en l'air! Je dis mains en l'air...>> un des policiers sur les lieux leur intime l'odre. Apeurée par la présence de la police, Une des nombreuses filles lance dans sons accent Camerounais << c'est ma première fois>> en tremblotant. C'est ainsi qu'ils ont été mis aux arrêts à la grande surprise de certains habitants du quartier qui pensaient que ces derniers venaient pour des << répétitions>>(étudier) dans la maison où ils sont arrêtés.

C'est déjà triste et inquiétant. On pouvait s'y attendre ailleurs, mais pas à l'école. Mais hélas, la prostitution est allé jusqu'à l'école.

Qui a faillit alors ? Parents ou responsables de l'éducation scolaire ?

Bon, je pense ce n'est pas le moment approprié pour s'accuser, car le danger est imminent. Ça Signal déjà très rouge.

Ces jeunes auraient en leur possession << du vin rouge, des stupéfiants... chanvre et de la cigarette>> a ajouté un des témoins des faits.

C'est clair, le milieu éducatif est en danger. Si des élèves peuvent quitter leurs parents le matin pour se retrouver ensuite dans une maison dont eux-mêmes assurent les frais, il ya de quoi à s'inquiéter. Ils faut impérativement prendre des mesures pour assainir et garantire l'avenir de ce milieu. Ces mesures peuvent venir des responsables de l'éducation, de nos gouvernants et aussi des parents.

Aux parents,

Parents réveillons nous! C'est vrai que le maître et le professeur qui enseignent nos enfants peuvent par moments jouer le rôle du parent, mais ne leur confions pas toutes les charges qui concernent leur ÉDUCATION.

Vos impressions sur cet article me feront énormément plaisir, merci !


LASSENTINELLE93

Content created and supplied by: LASENTINELLE93 (via Opera News )

côte d'ivoire

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires