Sign in
Download Opera News App

 

 

Difficile fonctionnement des écoles : Claude Kadio appelle au reversement de la quote-part des Coges

Cette année, les parents d'élèves ont été bien ravis d'apprendre qu'ils ne devront payer que les frais en ligne pour l'inscription de leurs enfants.

Si cette mesure est salutaire pour leur bourse en fonction des nombreux abus constatés dans les frais annexes payés à l'école, il n'en est pas de même pour les écoles qui rencontrent de véritables soucis de fonctionnement. L'acquisition de certaines commodités et la réalisation de travaux préalables au bon fonctionnement d'une école sont périlleuses faute de moyens financiers. C'est justement ce qui a amené monsieur Claude Kadio, président de l'Association des Parents d'élèves de Côte d'Ivoire à s'adresser à la ministre Mariatou Koné. L'homme appelle plaide pour un reversement rapide de la quote-part du Coges dans les frais d'inscription en ligne.

'' Depuis la rentrée scolaire, plusieurs établissements lycées et collèges ne fonctionnent pas comme il se doit .plusieurs raisons sont avancées. Pas de tables -bancs, de craie, manque de professeurs, des tableaux non fonctionnels ou inexistants etc...la situation se vit à l'intérieur du pays mais également à Abidjan. C'est le cas du collège Moderne de l'Aéroport où on déplore le manque de tableau et d'autres matériels de travail usuels. Vivement que la quote-part qui revient aux coges dans les inscriptions en ligne pour la gestion quotidienne soit rapidement déployée pour faire face à ces problèmes réels '', a ecrit monsieur Claude Kadio sur son espace Facebook.

Si les choses se passent comme le souhaite le président des parents d'élèves de Côte d'Ivoire, les écoles seront vraiment soulagées. Elles pourront aisément faire face à de nombreux besoins.

Dan Singault de Blagouin

Content created and supplied by: DanSingault (via Opera News )

claude kadio coges

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires