Sign in
Download Opera News App

 

 

Marahoué : le Conseil régional offre 900 tables-bancs, le préfet parle aux parents d’élèves

L'espace de la cantine du Conseil Régional de la Marahoué a abrité le vendredi 14 janvier 2022, la cérémonie de remise de 900 tables-bancs du Conseil Régional de la Marahoué, aux départements de Bouaflé et de Bonon, présidée par le Préfet de Région, Préfet du Département de Bouaflé, Gonbagui Gueu Georges, en présence de la chefferie traditionnelle, de la DRENA M. Cina Ouattara, des représentants des différents établissements bénéficiaires et des acteurs du système éducatif.

Le coût de ces 900 tables-bancs s’élève à vingt trois millions six cent vingt mille francs CFA (23.620.000 FCFA). Ces 900 tables-bancs sont répartis comme suit :

-500 tables-bancs pour les écoles primaires publiques dont 415 pour le département de Bouaflé et 85 à Zaguiéta (Bonon)

- 400 tables-bancs pour les écoles secondaires publiques dont 310 au département de Bouaflé et 90 reviennent à celui de Bonon.

En effet, le Président du Comité d’Organisation (P.C.O) de ladite cérémonie , 3ème Vice-Président du Conseil Régional chargé de l'équipement, s'est félicité de voir le Conseil Régional porter secours à l’école ivoirienne dans la Marahoué : "Nous avons l'honneur de remettre 900 table-bancs aux écoles de Bonon et de Bouaflé malgré la modicité du budget alloué. Nous vous remercions pour votre présence chères autorités. Et espérions que ces mobiliers permettront à nos enfants et aux enseignants de travailler dans de bonnes conditions en vue de rendements meilleurs", s’est-il réjoui.

Le 2ème vice-président du Conseil régional de la Marahoué, Taukla Kouassi Victor, représentant le président Zamblé Bi Zahoury Zéphirin, a souligné que cette action vise à combler le manque criant de tables-bancs que connaissent les structures éducatives de ces départements. «Nous ne faisons que notre devoir », a indiqué M. Victor Kouassi Taukla.

Il a expliqué qu’au vu du nombre important d’enfants inscrits dans les principaux établissements primaires et secondaires des départements, le Conseil régional doit apporter sa contribution, afin de soulager le ministère de l’Education nationale et l’Alphabétisation, en proie à un déficit criant de tables-bancs dans les écoles.

Il a réaffirmé la volonté du Conseil régional de la Marahoué de mettre tout en œuvre pour répondre aux besoins exprimés par la population et les acteurs de l’éducation nationale qui sont notamment la construction d’écoles et l’acquisition de matériels, adressant ses remerciements au Président Alassane Ouattara pour toutes ses actions en faveur de l’école dans la région.

“La réalité du terrain donne des besoins immenses en tables-bancs si bien que dans certaines structures, les élèves sont assis à trois ou quatre. Ce qui a un impact négatif sur les apprentissages et les résultats. Merci de nous soulager", a indiqué le directeur régional de l’Education nationale et de l’Alphabétisation (DRENA) de Bouaflé, Cina Ouattara.

Il a aussi exprimé sa reconnaissance au président du Conseil régional et son équipe pour ce geste noble ainsi qu’au préfet de région pour ses conseils avisés, réaffirmant sa détermination de lutter contre l’incivisme en milieu scolaire notamment le phénomène des congés anticipés et d’œuvrer pour une école d’excellence.

Le préfet de la région de la Marahoué et préfet du département de Bouaflé, Gonbagui Gueu Georges a salué cette action visant à améliorer les conditions de travail des apprenants. Il a exhorté les chefs d’établissements à prendre soin de ces tables-bancs mis à leur disposition.

Le préfet Gonbagui a saisi cette occasion pour inviter les parents d’élèves à assumer leur responsabilité dans l’éducation de leurs progénitures et à les amener à tourner définitivement le dos au phénomène des congés anticipés. Il a félicité le DRENA, Cina Ouattara, pour le calme qui a régné dans les établissements à l’approche des congés de noël et de l’an et pour toutes les autres actions qu’il ne cesse de mener pour le rayonnement de l’école dans la Marahoué et a engagé toutes les forces vives et le corps enseignant des départements de Bouaflé et de Bonon dans une mission pour l'amélioration des rendements scolaires pour éviter la reproduction des mauvais résultats.

Guillaume Kouamé, correspondant régional

Content created and supplied by: Africanewsquick.net (via Opera News )

marahoué

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires