Sign in
Download Opera News App

 

 

BTS 2021 : La phase des corrections boycottée par les syndicats pour des arriérés de 2019 et 2020


Les appels incessants des syndicats d'enseignants du supérieur privé de côte d'ivoire à l'endroit de la tutelle en vue de l'absorption de la question des émoluments de correction, secrétariat et soutenance des années 2019 et 2020 , à l'analyse semblent être tombés dans les oreilles de sourd.


Toute situation qui a abouti ce mercredi 25 Août 2021 à la paralysie de la phase des corrections dans l'ensemble des centres du pays. Et cela n'est rien d'autre que le fruit des actions conjointes de la Coordination Nationale des Enseignants du Supérieur Privé ( CNESUP) et du Collectif des Enseignants du Supérieur Privé (COESUP) dirigé par Flavien Ethien.


<< Le forcing qu'a voulu opérer le ministère de l'enseignement supérieur de côte d'ivoire s'est soldé par un fiasco humiliant pour cette institution.

Jusqu'à 13h, aucun centre de correction n'avait débuté les dites corrections.Nous tenons à prendre la communauté nationale et internationale à témoin de ce que ce qui se passe en ce moment n'est du ressort que de la tutelle qui ruse avec nous. Seul le règlement de nos arriérés pourra nous raisonner.>>, ont confié les syndicats.


Le collectif des enseignants mené par Ethien Guy Flavien et la CNESUP de Kouadio Alexis ont fait comprendre à leur collègues la nécessité de refuser la forfaiture et d'unir les forces pour contraindre la tutelle à d'exécuter.


Le seul incident de cette journée de boycott qui a très vite été canalisé par le dialogue, fut l'interpellation pendant 30 minutes à IVESTP du leader du collectif par le détachement de la crs 2 .Lequel s'opposait à ce que la police parte chercher des correcteurs pour réaliser le forcing.


Pendant que nous mettions sous presse, tous les centres de correction de l'examen du BTS 2021 sur l'étendue du territoire, comme rapporté par les syndicats , étaient carrément déserts. Reste à savoir si cette paralysie observée va faire bouger les lignes .

Nous y reviendrons.


Gooré Michel

Content created and supplied by: goorémichel (via Opera News )

côte d'ivoire

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires