Sign in
Download Opera News App

 

 

Education/Mariatou Koné gâche un business juteux des enseignants, une année scolaire à craindre ?

Avant le début effectif de l'année scolaire 2021 - 2022, le ministère de l'éducation nationale et de l'alphabétisation dirigé par Mme Mariatou Koné a produit plusieurs notes d'information à l'endroit des différents acteurs du système éducatif, notamment le personnel enseignant, les chefs d'établissement, les directeurs régionaux de l'éducation, les inspecteurs de l'éducation, et autres personnels de l'administration scolaire.

Même si les notes du ministère n'indexe pas spécifiquement le corps enseignant, il faut tout de même reconnaître que plusieurs dispositions concernent lesdits enseignants, ces acteurs de premier plan. Par exemple, il y a eu une longue liste d'interdits passibles de sanctions et poursuites judiciaires qui a été porté à la connaissance de tous, et ce en application de l'arrêté n°0111 MENET/CAB du 24 Déc 2014 portant code de conduite des personnels des structures publiques et privées relevant du ministère de l'éducation nationale. Entre autres interdits, l'on a par exemple : Toute forme de propos à caractère insultant, humiliant, discriminatoire ou raciste à l'endroit de l'élève; - Toute forme de menace sur l'élève ; - Toute forme de punition physique.


Une rentrée scolaire avec un pléthore de mesures d'interdictions.

Outre ces interdits, un autre arrêté ministériel ( arrêté No 00 45 MENA/CAB/DPFC) a été rendu public, lequel arrêté stipule qu'il est formellement interdit aux enseignants de vendre aux élèves les manuels scolaires, les supports de cours, des fascicules au sein des établissements scolaires. Selon des investigations menées, chaque année scolaire, plusieurs enseignants vendent des manuels scolaires, notamment les cahiers d'activités et autres supports didactiques à leurs élèves. Avec ces différents arrêtés, la ministre Mariatou Koné va sûrement mettre terme à ce business juteux au sein des établissements scolaires.

Par ailleurs, avec les résultats scolaires en régression, Mme Mariatou Koné va, certainement, à la réunion de rentrée du 9 septembre 2021, exhorter ses collaborateurs à plus d'engagement dans le sens de l'amélioration du rendement des apprenants.


As. B

Content created and supplied by: Assibena (via Opera News )

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires