Sign in
Download Opera News App

 

 

Marahoué / Education nationale : la croisade de Cina Ouattara contre les congés anticipés

Les congés anticipés sont devenus un véritable fléau dans l’Education nationale en Côte d’Ivoire. Des élèves obligent tous les autres élèves, de gré ou de force, à anticiper les congés, une ou deux semaines avant la date prévue. Le directeur régional de l’Education nationale et l’alphabétisation (DRENA), Cina Ouattara, a entrepris une croisade de sensibilisation des élèves dans la Marahoué, du 29 novembre au 7 décembre 2021. Il ne veut pas de ce fléau sur son territoire administratif.

Dans le cadre d'une tournée de sensibilisation sur les congés anticipés des élèves des différents établissements secondaires de la région de la Marahoué, ce mardi 7 décembre 2021, comme hier lundi 6 décembre, le Directeur Régional de l'Education Nationale et de l’Alphabétisation de Bouaflé (DRENA), Cina Ouattara, entouré de ses plus proches collaborateurs que sont les Secrétaires Généraux, les Chefs d’Etablissement et les Directeurs des Etudes, ont sillonné la région de la Marahoué où ils ont eu des séances de travail, en vue de trouver les meilleures stratégies pour mettre fin à l'anticipation des congés scolaires, notamment, celui de Noël 2021.

Quant au lundi 6 décembre 2021, le DRENA de Bouaflé, accompagné d'une forte délégation ayant en son sein des juristes, a entretenu les élèves de Gohitafla sur le thème: "Responsabilités pénales des mineurs en cas d'actes répréhensibles".

En d'autres termes, les actes perpétrés, par les fauteurs de troubles en milieu scolaire, sont susceptibles d'être sanctionnés pénalement, selon les Conseillères d'éducation permanente et surveillée du tribunal de première instance de Bouaflé qui étaient de ladite délégation.

Mais avant, le DRENA de la Marahoué, le Préfet du département de Gohitafla et le Sous-préfet d'Iriéfla ont prodigué de sages conseils aux élèves qui, l'année dernière, se sont révélés de la plus mauvaise manière, à la curiosité nationale, la veille des congés de Noël, saccageant tout sur leur passage.

Le meneur de la fronde de l'an passé a pris la parole, à la fin de la cérémonie, et s'est exprimé en ces termes : "Nous sommes, cette année, opposés à tout départ anticipé en congé. Veuillez compter sur nous, monsieur le DRENA".

Après quoi, le cap a été mis sur le département de Bonon pour une réunion d'urgence au chevet de l'école dudit département.

Toutes les stratégies ont été passées au peigne fin pour endiguer le fléau d'anticipation des congés scolaires dans le département de Bonon, le lundi 6 décembre 2021. C'était au cours d'une séance de travail extraordinaire initiée par le DRENA, avec les Directeurs des Etudes et le Proviseur du lycée moderne de Bonon.

Il faut noter que dans la matinée, la délégation du DRENA était à Gohitafla pour les mêmes causes. Comme quoi, la journée du lundi 6 décembre 2021 n'a pas été de tout repos pour Cina Ouattara, Directeur Régional de l'Education Nationale et de l’Alphabétisation de Bouaflé.

Raison pour laquelle, le Proviseur du Lycée moderne 1 de Bouaflé, Orega Dadi Zephirin, supervisant le bon déroulement des cours dans son établissement, a souhaité que Dieu le bénisse pour son ferme engagement pour une école de qualité dans la région de la Marahoué !

À la première étape de cette croisade, le DRENA de Bouaflé, Cina Ouattara, a sensibilisé les élèves de Zuénoula et de Kanzra à la non anticipation des congés de Noël 2021, lundi 29 novembre, au foyer des jeunes de Zuénoula puis au Collège Moderne de Kanzra. «Celui qui sera pris dans ces troubles de l’école sera systématiquement renvoyé sans passer par le conseil de discipline», avait menacé le DRENA, Cina Ouattara, qui ne veut pas du fléau des congés anticipés sur son territoire.

A la fin de la cérémonie, les différents délégués intervenus ont affiché clairement leur opposition à tout trouble à la veille des congés de Noël . Mieux, ils ont pris l'engagement d'être des émissaires auprès de leurs camarades.

 

Guillaume KOUAMÉ, correspondant régional

Content created and supplied by: Africanewsquick.net (via Opera News )

cina ouattara marahoué

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires