Sign in
Download Opera News App

 

 

Enseignement général : Le calvaire des professeurs bivalents

La bivalence est le fait d'enseigner deux disciplines dans les Lycées et collèges. Cette pratique concerne uniquement les professeurs de collège. Ce système a été introduit dans le système éducatif ivoirien en vue de palier un peu au manque d'enseignants . Et depuis 2014 l'ENS(École Normale Supérieure) forme ces enseignants bivalents.

Avant dans la bivalence, l'enseignement de la deuxième discipline était limitée seulement aux classes de sixième et cinquième. Mais une décision du 16 septembre 2021 de la Direction des Ressources Humaines (DRH) du Ministère de l'Education Nationale et de l'Alphabétisation(MENA) a annoncé un changement au niveau de cela.

En effet, il est mentionné que désormais les professeurs bivalents doivent dispenser 20 heures de cours. Ils doivent impérativement enseigner leurs deux disciplines de formation de la 6ème à la 3ème pour tous les blocs. Il peut également leur être attribué plus de deux niveaux et plus de deux classes.

Les professeurs qui enseignent ces différentes matières éprouvent beaucoup de difficultés car en plus de leur formation initiale, ils font la formation continue dans la seconde matière. Les différents blocs de disciplines sont : Français/EDHC, Histoire-Geo/Français, Anglais/EPS, SVT/Physique-chimie, Mathématiques/TIC.

Lorsque nous prenons par exemple un professeur qui enseigne histoire-geographie et français : S'il tient deux niveaux en français (5ème et 4ème) et deux niveaux en histoire et géographie (6éme et 3ème), cela lui revient à la préparation de 9 fiches de cours en français et 4 fiches de cours en histoire et géographie chaque semaine. Cette situation rend un peu difficile le travail à l'enseignant.

Pour donc une école de qualité prônée par la première responsable de l'éducation nationale, le Professeur Mariatou Koné, il serait plus judicieux d'alléger un peu cette mesure.

Vos commentaires sont attendues sur la question.

Content created and supplied by: Cisco.infos (via Opera News )

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires