Sign in
Download Opera News App

 

 

Education/ Violences de genre en milieu scolaire (VGMS) : L'UNESCO rentre en action

L'UNESCO à travers le programme 3 " Our rights, our lives, our futur " (nos droits nos vies, notre futur) a décidé de faire des violences de genre en milieu scolaire (VGMS) son chevalier de bataille. À cet effet, elle a initié une recherche-action dans les établissements scolaires en vue de renforcer l'action du gouvernement ivoirien dans les domaines de la santé sexuelle et reproductive (SSR) et des violences de genre. Cette initiative vise à engager le pays vers la réalisation des objectifs de développement durable 3, 4 et 5 relatif à la santé à l'éducation de qualité et l'égalité entre les sexes. Cette étude est donc réalisée par l'UNESCO pour le compte du Ministère en charge de l'Education Nationale avec l'appui des directions à savoir DSPS, DAPS COGES, DEEG et la ComNat.

Les VGMS résultent de multiples et complexes facteurs et revêtent plusieurs formes. Physiques (chatiments corporels, brutalité, coups), psychologiques (langage humilant et rabaissant, pressions psychologiques) et sexuelles (harcélement sexuel, agression sexuelle, relation sexuelle transactionnelle ou économiquement forcée, viol), les VGMS mettent clairement en jeu la dimension des rapports sociaux de sexe et révèlent les inégalités de pouvoir entre femmes et hommes.

Si les filles comme les garçons peuvent être victimes de VGMS, l'ampleur et le type de violences sont cependant différents en fonction du sexe de l'élève. Qu'elles soient psychologiques (traumatisme, état dépressif, mal-être), physiques (blessures et dommage physiques), sanitaires (grossesses non désirées, maladies et infections sexuellement transmissibles), éducatives (manque de concentration, baisse des notes, abandon scolaire) et sociales, les conséquences des VGMS sont nombreuses et souvent désastreuses pour les victimes.

Les violences de genre en milieu scolaire bafouent les droits les plus fondamentaux des enfants, nuisent gravement à leur développement cognitif et émotionnel et agissent négativement sur leur scolarité (peur de l'école, échec scolaire, décrochage scolaire). C'est pourquoi, l'UNESCO estime qu'elles constituent l'un des principaux obstacles à la réalisation des objectifs internationaux en matière d'éducation (ODD 3 sur la santé, ODD 4 sur l'éducation de qualité pour tous et ODD 5 sur l'égalité des sexes).

Content created and supplied by: FatouDeMam (via Opera News )

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires