Sign in
Download Opera News App

 

 

Docteurs non recrutés : Un dialogue de sourds entre le Collectif et la Tutelle ?

Le 02 décembre 2021, le Collectif des docteurs non recrutés a remis ses propositions au ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique en vue d'une sortie définitive de la crise. Cependant, malgré la posture du Collectif de trouver les solutions idoines pouvant résoudre leur problème, la tutelle semble restée sur sa position en ramenant toujours les docteurs non recrutés à la session de 2022. De cette façon, es échanges entamés par le Collectif des docteurs non recrutés depuis le 5 novembre 2021 resemble plus à un dialogue de sourds où l'un n'entendant pas l'autre dit ce à quoi il tient. Les premières rencontres qui remontent au 02 et 05 novembre n'ont pas connu d'évolutions significatives.

Au contraire, elles ont permis au ministre Adama Diawara de réaffirmer sa position qui est largement loin de la prise d'un décret présidentiel. Pourtant, il exhorte ses hôtes à "privilégier la voie du dialogue social." Est-ce une manoeuvre " tuer " le temps jusqu'à la prochaine session de recrutement ? En tout état de cause, il paraît clairement qu'il sait ce qu'il fait. De même, en disant qu'il "reste attaché au concours comme mode d'accès à l'enseignement dans les universités publiques" conforte bien notre analyse.

De rencontre en rencontre, la tutelle semble déterminé à imposer sa vision sans tenir compte de celle de ses interlocuteurs. Raison pour laquelle elle leur demande "se tenir prêts pour le test de recrutement des enseignants qui sera lancé dès le premier trimestre 2022 " où il promet la disponibilité de 450 postes.

 

Content created and supplied by: FatouDeMam (via Opera News )

Collectif Collectif des docteurs non recrutés

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires