Sign in
Download Opera News App

 

 

Convention collective -Arriérés des BTS 2019 ,2020: La CNESUP échange avec le Ministre KKB


Le corpus enseignant des établissements privés ivoirien reste jusqu'à ce jour faire face à de nombreuses difficultés ,dont le mauvais traitement salarial .

Une situation due en partie par le non respect de la convention collective par plusieurs fondateurs d'établissements privés .A ce jour et qui est à la fable de la grogne des enseignants, reste la question des émoluments liées aux prestations des examens du BTS 2019 et 2020.

De nombreuses réalités que la Coordination Nationale des Enseignants du Supérieur Privé (CNESUP) a tenu à exposer au ministre de la réconciliation nationale, M Kouadio Konan Bertin au cours d'une audience qui s'est tenue hier jeudi 26 Août 2021 à Abidjan -plateau.

<<Nous sommes engagés dans un processus de réconciliation et nous ne voulons pas de troubles mais dans le même temps nous avons des problèmes.Donc nous sommes venus voir le ministre de la réconciliation nationale afin qu'il utilise les leviers en sa disposition pour intervenir en notre faveur au niveau de l'enseignememt supérieur privé.

 D'abord au niveau des fondateurs qui réchinent à payer ce qu'ils nous doivent au niveau du gouvernement qui reste nous devoir des arriérés. Nous ne voulons pas faire des troubles mais également nous avons des problèmes .En tant que ministre de la reconciliation nationale, nous sommes venus vers M Kouadio Konan Bertin pour lui exposer nos problèmes afin qu'il y trouve une solution >>, a laissé entrevoir, Jean Marc Bomisso, Secrétaire général de la CNESUP ,hier jeudi 26 Août 2021 à la sortie de ses échanges avec le ministre de la réconciliation.

 Le Ministre de la réconciliation, a poursuivi, Jean Marc Bomisso ,a affiché sa détermination et disponibilité à trouver une solution aux problèmes qui minent le secteur de l'enseignement supérieur privé.<< Engagés dans une démarche de dialogue, nous repartons satisfaits au terme de nos échanges avec le ministre et assurés que l'état de côte d'ivoire sera regardant sur la situation, à travers son ministre de la réconciliation nationale sur la situation des enseignements.>>, se.convainc le premier responsable de la CNESUP.


Gooré Michel

Content created and supplied by: goorémichel (via Opera News )

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires