Sign in
Download Opera News App

 

 

Formation sur le Programme d'Enseignement Ciblé (PEC) : une institutrice vient d'être hospitalisée, la raison

Cette année, le Ministère de l'Éducation Nationale et de l'Alphabétisation veut rompre avec les critiques acerbes dont il est l'objet.

C'est-à-dire qu'il veut résoudre le rang d'humiliation qu'occupe le Pays de feu Félix Houphouet Boigny eu égard son système éducatif.

Pour ce faire, un programme d'expérimentation est entrain d'être mise en application dans tout le pays à travers trois directions régionales du ministère de l'éducation nationale et de l'alphabétisation, notamment la DREN de DIVO, de Soubré, et de San-Pedro.

Notons qu'ici, l'enseignant est appelé à se mettre au même niveau que les élèves.

À cet effet, il est demandé au maître de s'asseoir à même le sol, nu pieds pour que les enseignements soient assimilés par les apprenants à travers les jeux, comme l'a fait l'Inde de qui nous avons emprunté le PEC.

C'est tout de même une bonne nouvelle si et seulement si l'objectif est atteint et que les élèves arrivent à lire, écrire et à calculer.

Toutefois, il est à noter que les conditions de travail demandées au maître ne sont pas du tout aisées.

Une Institutrice, dont une est en service à l'EPP KPACOBO dans l'Inspection de Gabiadji vient d'être hospitalisée des suites de la fatigue liée à ladite formation du Programme d'Enseignement Ciblé.

L'information a été communiquée par l'Inspection de l'Enseignement Préscolaire et Primaire de Gabiadji à travers sa plateforme de communication :

"Monsieur L'Inspecteur de l'enseignement Préscolaire et Primaire L'IEPP en supervision de PEC sur le site de KPACOBO s'est rendu au centre de santé pour soutenir une facilitatrice qui a piqué une crise au cours des activités. Dieu merci elle est hors danger.

Il a aussi remercié les infirmiers pour leur dynamisme."


https://m.facebook.com/story.php?story_fbid=898533484275640&id=100023569894158


Richard-Toty

Content created and supplied by: RichardToty (via Opera News )

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires