Sign in
Download Opera News App

 

 

Vers le désengorgement des salles de classes à la prochaine rentrée scolaire en Côte d'Ivoire ?

Les résultats des examens de fin d'année scolaire 2020-2021 sont connus. En somme, les taux d'admission semblent inférieurs à ceux des années précédentes qui ont contraint les établissements scolaires publics à recourir soit à la double vacation, soit au surnombre des élèves dans des salles de classes. Visiblement, cela pourrait ne pas être le cas à la rentrée scolaire 2021-2022.

Les années en arrière, le taux élevé des nouveaux élèves admis en classe de 6eme et de 2nd ont eu pour conséquence le nombre trop élevé d'élèves pour peu de salles de classes disponibles dans le public. Ce qui a conduit le gouvernement à construire de nouveaux établissements scolaires ou à créer de nouvelles salles dans certains établissements déjà bondés d'élèves. 

Aujourd'hui, avec les mêmes infrastructures scolaires, l'on se retrouve avec très peu de nouveaux locataires des salles de classes de la 6eme et de la 2nd. Logiquement, il ne devrait avoir de surnombre dans ces classes en question. 

Ceci étant, les nouvelles seraient moins reluisantes pour les établissements scolaires privés. Avec les actuels résultats, les admis en 6eme et 2nd pourraient tous être orientés dans le public. Là encore, la possibilité de voir des classes à bas effectif n'est pas à écarter. Ce qui contribuera à l'avènement d'une formation de qualité. En effet, la majeure partie des enseignants se sont toujours plaints contre le surnombre dans les classes. Car, selon eux, trop d'élèves par salles , c'est beaucoup de copies à corriger non sans demander aussi des efforts supplémentaires pour dispenser les cours. 

Avec l'ère Mariétou Koné, ministre de l'Education Nationale et de l'Alphabétisation, tout cela pourrait être un souvenir.

En Dieu, il faut croire

Paul Konan

Content created and supplied by: Paulyfamienkoffi (via Opera News )

côte d'ivoire

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires