Sign in
Download Opera News App

 

 

Partenariat Université-Francis Dogbé : bientôt des médicaments chimiques fabriqués à Daloa

Le naturothérapeute Francis Dogbé a remis 450 plantes médicinales à l’Université de Jean Lorougnon Guédé de Daloa, le mercredi 7 juillet 2021. Un partenariat, source de bonnes nouvelles.

 

 

Inédit. Le naturothérapeute Francis Dogbé dit Dr Yako veut révolutionner la médecine traditionnelle, en Côte d’Ivoire. Pour ce faire, ce Ghanéen d'origine qui vit en Côte d’Ivoire, depuis plus de quarante ans, a remis à l’Université Jean Lorougnon Guédé de Daloa, 450 plantes médicinales en voie de disparition. « L’Université a besoin de plantes médicinales pour poursuivre ses recherches. Cela est non seulement profitable aux étudiants, mais aussi aux tradipraticiens et aux populations. Car, des naturothérapeutes coupent souventes fois des plantes sans les tester. Cela peut être dangereux pour les malades et l’ensemble des populations. Aujourd’hui, l’Université a la matière pour effectuer toutes les recherches afin de rassurer tout le monde », a affirmé Dr Yako. C’était le mercredi 7 juillet 2021, au centre botanique de ladite université. Puis d’ajouter que ces différentes plantes soignent l’anémie, la tension artérielle, l’infection urinaire et pulmonaire ainsi que le foie. Selon le naturothérapeute, au sein de l’université, ces plantes seront conservées en toute sécurité pour les générations futures. « Ces plantes qui soignent de nombreuses maladies sont en train de disparaître. Nous avons posé un acte pour la postérité », a-t-il affirmé.

Prenant la parole, le professeur Tidou Abiba Sanogo, présidente de l’Université Jean Lorougnon Guédé de Daloa a mis en évidence sa joie. « C’est un sentiment de joie qui m’anime. Car l’acte posé par Francis Dogbé va dans la droite ligne de nos missions de formation, de recherche et de services à la communauté. « Notre Université, à vocation agroforestière, s’occupe non seulement de l’agriculture, mais aussi des produits de la forêt qui peuvent servir soit pour l’alimentation, soit pour des soins », a-t-elle souligné. Elle s’est félicitée que grâce à ce don, les enseignants-chercheurs spécialisés dans les substances naturelles, pourront connaître la composition effective des médicaments que les naturothérapeutes fabriquent à partir de ces plantes qui soignent de nombreuses maladies.

Par ailleurs, la présidente de l’Université a fait une grande annonce. « A la longue, avec ce partenariat, nous serons à même de fabriquer des médicaments chimiques ici (Ndlr, Daloa) à partir des plantes naturelles », a-t-elle souligné.

 

AKE

 

 

 

Content created and supplied by: Eddy3 (via Opera News )

Côte d'Ivoire Daloa Francis Dogbé

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires