Sign in
Download Opera News App

 

 

Education: le retour des coefficients au CEPE et BEPC, une erreur à ne pas commettre

le retour des coefficients au CEPE et BEPC une erreur à ne pas commettre selon Monsieur kouadio Franck.

Pour ce monsieur cette méthode est désuète et discriminatoire, elle participera à une réduction du taux de scolarisation tout en favorisant le renvoi des élèves. Ci-dessous son argumentaire.


" une note du ministère de l'éducation nationale nous donne les informations suivantes :

1) La suppression des frais annexes de tout genre.

2) le retour de la dictée dans le système éducatif ivoirien.

3) Les candidats participants aux BEPC devront au préalable avoir été admis au CEPE. Et ceux du BAC au BEPC.

4) Le retour des matières à coefficient pour les examens de CEPE et de BEPC.

Parmi ces mesures, la dernière est désuète, discriminatoire, exclusiviste,participe à une réduction du taux de scolarisation, favoritiste et réduit l'éclosion mentale des apprenants.


Face à cette dernière mesure vétuste, quelques questions suscitent notre entendement.

existe une langue scientifique pour s'exprimer dans ce monde ?

L'éclosion mentale n'est-elle pas la participation de toutes les disciplines enseignées ?

Le favoritisme de certaines disciplines à coefficient élevé n'est-il pas un obstacle pour l'éclosion mentale ?, une réduction de la scolarisation et voir discriminatoire entre enseignants ?


Pour notre première interrogation pas besoin de fouiller car partout sur cette terre aucune nation n'a pour langue parlé les mathématiques ,même si selon Galilée

" La nature est un livre écrit en langage mathématique, dont les lettres sont des triangles, des cercles et d'autres figures géométriques ". Cette pensée répond à un ordre précis.


Pour répondre à notre deuxième interrogation ,nous allons faire un retour sur certains Hommes du passé, des grands philosophes et scientifiques qui ont marqué le siècle des lumières et même certains de l'antiquité.


René Descartes est un mathématicien, physicien et philosophe français il a combiné littérature et sciences.

Blaise Pascal, il était aussi un mathématicien, physicien,philosophe et théologien ,il combine science et littérature .

Sigmund Freud l'autrichien identique .


Emmanuel kant , de la philosophie à émettre des hypothèses scientifiques confirmées plus tard par certains scientifiques.

N'oublions pas aussi Albert Einstein qui n'était pas un mathématicien mais est le scientifique du 20 ème siècle.

Parménide d'Elée un philosophe pythagoricien .

Des hommes qui ont associé sciences et littératures afin de jeter les jalons du monde moderne,il est clair que l'éclosion mentale dépend de la complémentarité des disciplines enseignées et non le favoritisme de certaines disciplines. Le favoritisme de matière à coefficient élevé, une exclusion du système éducatif ivoirien.


En instaurant des matières à coefficient élevé au détriment d'autres cela crée un favoritisme et une préférence de certaines matières afin que les élèves refusent d'étudier d'autres.

Certains mêmes se permettent de dire quelle est l'importance des arts plastiques, musique…

Pour eux c'est inutile,le coefficient des mathématiques très supérieur met à mal l'élève qui excelle dans cette matière et constitue un danger pour son avenir car il risque de se faire vider de l'école.

Didier Drogba avait-il besoin des mathématiques ou de la littérature pour réussir sa vie ? La musique n'est-elle pas une thérapie ? faut être un mathématicien pour la chanter ? Ne participe t'elle pas à la réduction du chômage et à l'augmentation de l'éclosion mentale ?


Prenons comme exemple 4 matières avec leur coefficient. les mathématiques coefficient ×7, sciences physiques ×5, français ×5 et musique ×2

L'élève obtient les notes suivantes : (math 7×7 ,sp 9×5, français 13×5, musique 17×2 soit un total de 193 soit 10,15 de moyenne alors qu'en absence des coefficient il aurait 11,5 de moyenne)


Les coefficients au CEPE et au collège constituent une stratégie de faire exclure les élèves qui n'ont pas aptitudes scientifiques,donc une discrimination scolaire liée à l'intelligence scolaire.


En dehors des élèves, cette méthode créera une sélection d'enseignants et une certaine supériorité entre les enseignants ,ceux qui enseignent des matières à coefficient élevé se verront les maîtres par rapport aux autres ,les élèves auront de respect en fonction des choix opérés.


Par le passé certaines personnes ont été chassées du lycée à cause des coefficients alors qu'elles étaient excellentes hors des matières scientifiques et des matières à coefficient très élevé.

Cette stratégie participe aux renvois des élèves moyens ,donc une réduction du taux de scolarisation.

Je suis contre l'instauration des coefficients au CEPE et au BEPC mais d'accord pour le lycée c'est-à -dire le second cycle.

Toutes les matières se valent, pourquoi créer une infériorité entre les matières enseignées dès le primaire et le collège ?

La Côte-d’Ivoire n'a pas besoin de cette mesure d'exclusion "

De Kouadio franck

Content created and supplied by: franck (via Opera News )

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires