Sign in
Download Opera News App

 

 

J'ai payé ses études et après son Bac, elle s'est mise avec un autre, j'en souffre (Apprenti Gbaka)

Photo d'illustration

Après trois années de relation amoureuse au cours de laquelle A D apprenti Gbaka dans la commune d'Abobo payait les études de sa dulcinée jusqu'a ce qu'elle obtienne son Bac et décide de rompre avec lui pour une nouvelle relation, celui-ci en souffre toujours. Chagriné, A D nous raconte comment il a vécu cette situation.


Le vendredi 02 avril 2021, nous avons rencontré A D, jeune apprenti dans un mini car appelé communément Gbaka, victime d'un chagrin d'amour. Après une longue relation d'amour où il prenait en charge les études de son amoureuse, celle-ci après avoir obtenu son baccalauréat a pris ses distances avec A D et s'est mise dans une autre relation. Chagriné, AD nous a raconté comment il a vécu cette situation.

<< Tout le monde sait que l'apprenti Gbaka ne s'en sort pas avec beaucoup d'argent, ce que beaucoup ignorent, c'est qu'avec une petite organisation, on peut vivre tranquillement dans ce métier sans envier personne. Ma maman m'a toujours dit qu'un travail bête ( sot métier; ndlr ) est mieux que s'assoir bêtement à ne rien faire. J'ai rencontré A dans mon véhicule quand elle revenait des cours, on a sympathisé et une relation d'amour est née de cette rencontre. Ses parents n'avaient pas de grands moyens et par moment elle traversait des moments très difficiles où elle était expulsée de l'école. J'ai dû m'organiser pour lui venir en aide. Depuis la classe de seconde, j'ai commencé à payer ses cours et ses fournitures scolaires. Nous étions comme des fiancés, car ses parents me connaissaient et chez moi, on la connaissait aussi >> raconte A D le jeune apprenti Gbaka la tête baissée avec plein d'émotions.

<< Quand mes amis se moquaient de moi, me considérant comme un tremplin pour ma petite amie, moi je voyais en mes actes le sacrifice que tout homme amoureux et sincère puisse faire pour venir en aide à celle qu'il aime. Je me suis effacé pour que A réussisse. Je creusait profondément ma propre tombe sans le savoir. Après son baccalauréat, elle a passé un concours qui a marché et elle a commencé à prendre ses distances avec moi. On ne se voyait plus comme avant et elle trouvait toujours un prétexte pour m'éviter, jusqu'à ce qu'un jour elle m'envoie un message m'annonçant qu'elle ne m'aimait plus et qu'elle me quittait de ce pas. C'était au lendemain du décès de notre premier ministre Hamed Bakayoko, je n'oublierai jamais cette date. J'en ai souffert, et j'en souffre toujours. J'ai tellement aimé cette jeune fille que je n'imaginais pas un seul instant pareille situation. J'ai appris une semaine après précisément le 18 mars dernier qu'elle était financée à un jeune banquier. Ils sont aujourd'hui mariés et vivent à Cocody selon ce qu'on m'a fait savoir. Je me demande si elle sera heureuse dans sa vie de couple, car moi, elle m'a infligé une méchanceté jamais vécu auparavant. Je suis aujourd'hui perturbé et quand une fille s'approche de moi, je suis en colère. Je crains que cela ait une répercussion sur moi dans l'avenir >> a précisé A D le jeune apprenti les yeux larmoyants.

Après ces derniers mots, il s'est aussitôt retiré certainement pour ne pas que nous le voyons fondre en larmes. Il racontait avec beaucoup d'émotion tout le chagrin qu'il a traversé et qu'il vit toujours d'ailleurs. On peut aisément deviner combien il était attaché à sa petite amie.


Bema Aboubacar...

Content created and supplied by: BemaAboubacarCoulibaly (via Opera News )

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires