Sign in
Download Opera News App

 

 

Les cours de mercredi au primaire : plus d'inconvénients que d'avantages ?

Le Syndicat national de l'enseignement primaire public de Côte d'lvoire (Sneppci), demande la suppression des cours du mercredi et la restauration de la semaine à 4 jours dans le primaire. Paul Gnelou, secrétaire général national du Sneppci, l'avait signifié lors d'une conférence de presse à Marcory, au siège dudit syndicat.

En effet, selon lui, " I'instauration des 5 jours de cours dans le primaire, décidée en 2016 par le ministre de I'Education nationale, visait à rehausser le niveau des élèves, jugé trop faible en français et en mathématiques. Il résultait, poursuit-il, d'un accord entre les différents acteurs du système éducatif, qui en prévoyaient l'évaluation au terme de l'année scolaire 2016-2017 nous enregistrons beaucoup plus de points négatifs que d'avantages au regard des rapports établis par nos secrétaires généraux à travers tout le pays", a t'il soutenu.

Il en voulait pour preuve, une baisse du taux de réussite, notamment à l'entrée en 6ème, qui a enregistré un recul de 2,35% en 2017, par rapport à l'année scolaire 2015-2016. II avait évoqué aussi, entre autres, une baisse du taux de fréquentation des élèves et une augmentation du taux d'abandon. «Finalement, les objectifs poursuivis par le gouvernement, quant au respect du quantum horaire de 990 heures par an, à l'amélioration de la qualité de l'enseignement ainsi que la politique de scolarisation obligatoire de l'enseignement ainsi que la politique de scolarisation obligatoire se trouvent menacés», conclut-il.

Afin d'appliquer ces mesures sans contrarier le quantum horaire, le syndicat propose une répartition des 4 heures perdues le mercredi sur les jours de cours. 5 autres points figuraient à l'ordre du jour.

Ces propositions de la Sneppci pourront avoir un écho favorable cette année, puisque l'évaluation faite par le PASEC en 2019 a classé défaforablement le pays en dépit des cours de mercredi.

Content created and supplied by: FatouDeMam (via Opera News )

paul gnelou

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires