Sign in
Download Opera News App

 

 

Alors que des UFR n'ont reçu aucun étudiant, l'accès à l'université est refusé à 50.000 bacheliers

Le Ministre Adama Diawara, est-il en train de se réapproprier la vision de l'ancien Ministre Gnamien Konan sur les sciences sociales ? En tout cas, à l’Université de Daloa, des UFR entières risquent la fermeture.

Le jeudi 16 septembre dernier, la Commission d'Orientation de l'Enseignement Supérieur se réunissait pour délibérer sur le nombre d’étudiants pouvant rejoindre l'une des universités publiques de Côte d'Ivoire. Sur les 87 095 bacheliers admis au baccalauréat session 2021, seuls 19 620 pourront avoir accès, à la rentrée prochaine à l'une des universités publiques que compte notre pays.

Hormis les 17 763 bacheliers non pré-inscrits, ce sont environ 49 700 bacheliers qui seront très certainement orientés vers les universités privées et grandes écoles. Pour justifier ce faible taux d’orientation à l’Université, la Commission d'Orientation a avancé l'argument de la faible capacité d’accueil de nos universités publiques.

Malheureusement, cet argument ne résiste pas à la réalité sur le terrain. En effet, il se trouve que certains départements n'ont pas reçu un seul étudiant. C'est le cas à Daloa. Dans deux (02) Unités de Formation et de Recherche (UFR) sur les cinq (05) de l’Université Jean Lorougnon Guédé de Daloa, les départements n'ont reçu aucun étudiant pour la prochaine rentrée. C’est-à-dire qu’à la rentrée du 18 octobre, il n'y aura aucun nouvel étudiant qui se présentera au département de Droit, ni d’histoire, ni de Géographie, ni de sociologie, ni d’anthropologie.

Le paradoxe, c'est que plusieurs bacheliers n'ont pas eu la chance d'entrer dans une Université publique, au motif que le nombre de places y est limité. Et ces bacheliers seront orientés au privé – universités privées ou grandes écoles –, où les parents devront supporter une contrepartie financière importante. En clair, l’argument selon lequel les universités publiques sont saturées ne tient pas toujours.


Dégnimani Yéo

Content created and supplied by: Dégnimani_Yéo (via Opera News )

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires