Sign in
Download Opera News App

 

 

Non-paiement des enseignants contractuels : il faut répondre à cette question fondamentale

Le secteur éducation-formation emploie en Côte d'Ivoire des milliers d'hommes et femmes. Ces braves travailleurs sont au service de pays pour sortir la jeune génération de l'obscurantisme. Nuit et jour, ils sont à la tâche. Le déficit de personnel dans ce secteur est su de tous. C'est pour palier un tant soit peu à cette situation de déficit criard qu'en 2019, le programme social du gouvernement en abrégé PS- Gouv, a décidé de recruter 10300 enseignants contractuels du primaire et du secondaire. Un salaire mensuel a été fixé et devrait être versé chaque fin de mois.

Mais cela fait maintenant deux mois que nos frères ne sont pas payés. Ce n'est pas une bonne nouvelle et nous sommes inquiets. D'un autre côté nous nous posons des questions dont une fondamentale :

est-ce le début de la constitution du "rappel" des enseignants contractuels ?

En Côte d'Ivoire, nous savons que tous les nouveaux fonctionnaires voient leur salaire bloqués par la solde pendant un certain temps. Et c'est après que cette manne est versée sur le compte des concernés. Et c'est cela le rappel.

Si tel est le cas pour les enseignants contractuels, une communication doit être faite à ce sujet afin nous soyons rassurés. Mais avant, nous devons faire preuve de solidarité envers ces frères et sœurs.

Content created and supplied by: yakouser (via Opera News )

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires