Sign in
Download Opera News App

 

 

Divo/Des velléités de frais annexes étouffées par le DRENA du Loh-Djiboua.

Au cours d’un point presse mardi, le directeur régional de l’éducation nationale et de l’alphabétisation du Loh-Djiboua, M. Troaré Inza a indiqué avoir étouffé dans l’œuf deux cas de tentative de perception de frais annexes en cette rentrée scolaire. Le moins grave, c’est celui relevé dans un collège public de Yocoboué. « En l’absence du principal, il y a un éducateur qui a remis d’anciennes fiches d’inscription portant des frais annexes à deux parents. L’un d’entre eux est venu me voir. J’ai appelé aussitôt le responsable de l’établissement concerné. Le problème a été ainsi réglé. » Le deuxième, d’une singulière nature, est celui d’un directeur d’école. Aux dires du directeur régional, il s’était proposé de faire des extraits de naissance à des écoliers qui n’en possédaient pas. « Dans ce cas aussi, j’ai appelé son inspecteur. La question a trouvé une solution séance tenante » fait savoir M. Traoré Inza. Mis à part ces deux cas, il n’en a pas révélé d’autres. 

Relativement à l’inscription des élèves du public en ligne, M. Traoré Inza souligne que sur les 33 514 élèves attendu cette année dans les établissements secondaires publics, 23 045 soit plus de 68 °/° des élèves se sont déjà inscrits en ligne. Il met cela au compte de la fixation du prix du café et du cacao qu’attendent en général, les parents d’élèves dans la région du Loh-Djiboua pour mettre leurs enfants à l’école. Il note également un retard dans les inscriptions dans les collèges privés laïcs. « Ce sont eux qui continuent à inscrire les enfants jusqu’en janvier. Cela met les listes des candidats au BEPC en retard. Madame la directrice des examens et concours ne veut plus de cela, » a martelé le DRENA. Il se montre satisfait cependant, de la présence de tous les professeurs du public à leurs postes respectifs à cette date. 

Cassin. 

 

Content created and supplied by: AbelCassin (via Opera News )

divo/des loh-djiboua. velléités étouffées

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires