Sign in
Download Opera News App

 

 

Avant la rentrée des classes : ce que les parents d’élèves demandent à Mariatou Koné

Comme prévu, le collectif des enseignants suspendus ou ponctionnés, en 2019 et 2020 pour faits de grèves a réuni ses membres ce dimanche 5 Septembre 2021. Invité, Claude KADIO, président de l’organisation des parents d’élèves et d’étudiants de côte d’ivoire (OPEECI) n’a pu effectuer le déplacement. N’empêche, il a posté le message qui suit sur la plateforme de son organisation en direction de la tutelle.

« En 2019/2020 plusieurs enseignants ont eu des ponctions sur leurs salaires, d'autres ont subi des suspensions de salaire, suite à une grève initiée par la cosefci. Le Ministre Kandia camara a été inflexible face à cette situation qui est restée sans suite jusqu'à ce jour.

Cela a causé un véritable tort à ces enseignants qui sont aujourd'hui surendettés. N'en pouvant plus et abandonnés à leur sort, ils se sont constitués en collectif pour réclamer le reversement de ces montants indûment prélevés sur leurs salaires, objet de leur misère actuelle.

Plusieurs démarches infructueuses ont été initiées jusqu'à ce jour.

Dans les recherches de solutions à ce problème, ils se sont retrouvés ce jour au groupe scolaire Sicogi 2 pour en débattre. Plusieurs personnalités du monde de l'éducation ont été invitées dont le président de l'opeeci. Empêché nous n'avons pas pu faire le déplacement. Par conséquent Nous faisons un plaidoyer en direction de Madame le MENA de se pencher sur ce dossier pour l'apprécier et voir ce qui est possible d'être fait en vu d’aider ces enseignants au nombre de 300 personnes responsables de familles » a-t-il plaidé.

 

Tcché Bi Tché

[email protected]

 

Content created and supplied by: NISSIANAELLE (via Opera News )

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires