Sign in
Download Opera News App

 

 

CAFOP : une proposition pour relever le niveau des candidats

Le concours du CAFOP est organisé chaque année pour recruter les instituteurs ordinaires (IO) et les instituteurs adjoints (IA). Plusieurs jeunes ivoiriens y vont tenter leur chance de devenir fonctionnaire. Deux diplômes sont exigés pour le concours. Le BEPC pour les instituteurs adjoints et le baccalauréat pour les instituteurs ordinaires. Mais la session de 2021 organisée sous la bienveillance de la ministre Mariatou Koné a révélé qu'un nombre important de candidats n'a pas le niveau requis pour espérer devenir instituteur adjoint. Et pourtant tous ces candidats jugés inaptes ont présenté leur BEPC signés par les autorités du pays. Il y a donc un problème sur la qualité intrinsèque de ce document. Pour y remédier nous faisons une proposition. Spécifiquement pour les instituteurs adjoints la candidature doit se faire toujours avec le diplôme du BEPC, mais sur présentation du baccalauréat. C'est à dire que le candidat au concours des instituteurs adjoints qui n'a que le BEPC ne pourra pas compétir. Car à priori, un candidat titulaire de BEPC et du Bac a un niveau supérieur à un autre qui n'a que le BEPC.

Nous croyons à première vue que cela ressemblera à de la discrimination, mais la proposition aura le mérite de relever un tant soit peu le niveau des futurs candidats aux portes de nos CAFOP. Les autorités doivent analyser de près cette option qui a du sens à notre avis.

Content created and supplied by: yakouser (via Opera News )

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires