Sign in
Download Opera News App

 

 

Education nationale : voici une méthode trouvée par la Guinée pour pallier le manque d'enseignants

L'éducation nationale en Afrique rencontre plusieurs problèmes. Depuis les effectifs pléthoriques jusqu'au manque d'enseignants en passant par la tricherie et autres, les écoles en Afrique ont quasiment les mêmes défis.

En Guinée, les autorités ne manquent pas d'imagination. Pour pallier au manque d'enseignants dans les établissements secondaires, le ministère de l'enseignement pré-universitaire et de l'alphabétisation a pris une décision qui va s'appliquer à compter de la rentrée scolaire prochaine. En effet, le ministère a décidé, purement et simplement de supprimer certains postes de l'administration scolaire, convertissant les titulaires de ces postes en enseignants "craie en main" en 2022-2023.

Ce sont les postes de :

- Secrétaire

- Conseiller d'orientation et d'information

- Chargé des ressources matérielles et financières

- Agent de santé et de l'hygiène scolaire

- Bibliothécaire documentaliste chargé des TIC

- Chargé de laboratoire

- Secrétaire archiviste

- Suppléant

Apparemment, Mamadi Doumbouya veut prendre le taureau par les cornes et s'attaquer à l'épineux problème du manque d'enseignants. Mais la question qui se pose est de savoir si ces agents ont la formation nécessaire pour enseigner. Car enseigner est un métier qui s'apprend et qui a ses règles et ses aptitudes. Attendons la rentrée scolaire afin de voir ce que cela va donner et nous en jugerons.

Content created and supplied by: Yakouser (via Opera News )

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires