Sign in
Download Opera News App

 

 

Pourquoi y a-t-il plus de grossesses chez les filles scolarisées, l'espoir est encore permis

De plus en plus, le nombre de grossesses de filles scolarisées ne fait que s'accroître. Face à cette situation, l'on devra dans un premier temps déterminer les différents contextes dans lesquels ces filles contractent des grossesses puis trouver des perspectives afin de mettre fin à ce fléau qui envenime l'émancipation de la gente féminine.


Les contextes provoquant les grossesses chez les filles scolarisées 

Le contexte dans lequel, la fille scolarisée contracte une grossesse diffère d'un contexte à un autre. Cependant, deux contextes provoquent les grossesses en milieu scolaire. Ce sont : la démission des parents dans l'éducation des enfants, l'absence de personnes matures comme tuteurs des enfants en année scolaire, la pauvreté.

Avec la mondialisation, rien n'est homogène dans notre quotidien. Même notre culture et éducation est hybride. Avec l'éducation occidentale, l'éducation africaine qui est marquée par sa rigueur, s'est dévalorisée au contact de celle de l'Occident. Dorénavant, les parents perdent leur regard sur leurs enfants ou les encouragent à adopter intégralement le comportement occidental sans y prendre garde des dérives que cela pourrait engendrer, notamment l'éducation sexuelle qui edt est très différente de l'Occident à l' Afrique.


Le second contexte est celui de l'absence de personnes matures comme tuteurs des enfants en année scolaire. Avec la croissance démographique du taux de scolarisation, la capacité d'accueil est maintenant très réduite, à cela s'ajoute, la méfiance induite par les crises politiques depuis 2002. Cette situation donne aujourd'hui de voir , des filles et des garçons cohabiter sans la présence d'une personne mature pour veiller sur eux. Parfois, ce sont des jeunes garçons qui hébergent leurs amies à défaut de tuteurs pour les héberger. 


La pauvreté est le dernier facteur qui favorise les grossesses chez les jeunes filles scolarisées. À défaut de moyens financiers des parents, les filles s'adonnent à services sexuels pour assouvir à leurs besoins. 


Pour y remédier à cela, les acteurs doivent joindre leurs efforts. Il s'agit de : la société, les parents et l'État.

En effet, l'éducation dans la société doit reprendre sa valeur, sa rugosité et son bon sens. Quant aux parents, ils doivent plus s'impliquer dans l'éducation de leurs enfants. Par ailleurs, l'État devra encourager la gente féminine à travers les bourses d'études,faciliter l'insertion professionnelle de la femme.

Content created and supplied by: Succèsplus (via Opera News )

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires