Sign in
Download Opera News App

 

 

Faible niveau des candidats au Cafop : ce sacrifice que l'État doit faire pour améliorer les choses

Le concours du cafop fait partie des concours qui drainent beaucoup de candidats en Côte d'Ivoire mais malheureusement qui n'ont pas le niveau pour certains d'entre eux .

En effet Selon le confrère Afriksoir.net sur "55 000 candidats, 52000 n’ont pas le niveau, l'heure serait donc a une 2e session pour atteindre les 5000 admis pour cette session du concours de Cafop 2021. Cette information peut paraitre exclusive, mais en réalité, notre système éducatif traîne beaucoup de maux dont le manque de niveau de nombre de candidats aux examens et surtout ceux recrutés dans ces conditions et qui sont sur le terrain.

Une analyse profonde de la situation nous fait dire que le problème se situerait au niveau du diplôme exigé pour le concours en l'occurrence le BEPC, le brevet d'études du premier cycle.

Il faut dire qu'avec ce diplôme les avantages d'une admission au cafop ne font pas rêver comme le ferait le BAC par exemple. Du coup nombreux sont donc les personnes détentrices de ce diplôme qui ne participent pas à ce concours lorsqu'il faut le passer avec le BEPC mais qui ont le niveau si l'on se base sur les les expériences des années antérieures. En effet par le passé lorsque le concours du cafop était présenté avec le BAC, l'on a jamais été confronté à un problème de niveau des candidats comme l'est actuellement avec le BEPC.

Pour nous donc le ministère devrait revenir à l'ancienne formule c'est à dire l'exigence du diplôme du BAC pour le concours d’entrée au Centre d’animation et de formation pédagogiques (CAFOP) car le niveau du système éducatif ivoirien en dépend.

Content created and supplied by: CIvoireinter (via Opera News )

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires