Sign in
Download Opera News App

 

 

Côte d'Ivoire/Education: les jours difficiles s'annoncent pour Mariatou Koné : voici les raisons.

Nommé le 6 avril dernier, le nouveau ministre de l'éducation nationale et de l'alphabétisation pourrait faire face à un premier front des syndicats du secteur de l' éducation- formation les prochains jours.

En effet, suite à un assemblée générale de la coalition des syndicats du secteur éducation formation, COSEF-CI, ce mercredi 28 avril 2021, un certain nombre de décisions ont été arrêtées dont une grève de trois jours renouvelables avec le boycott actif de tous les examens de fin d'année.

Cette décision d'entrer en grève est consécutive au non respect du chronogramme de Bassam, des revendications non satisfaites au nombre desquelles : le reclassement des instituteurs adjoints par études de dossiers, l'augmentation du nombre de places au concours du CAP intégration à 5000. Le Mouvement des Instituteurs Adjoints de Côte d'Ivoire, MIACI, fait partie de ce mouvement de revendications en projet.

Rappelons que le ministre Mariatou Koné hérite d'un ministère qui a connu de nombreuses tensions entre la tutelle et les syndicats ces dernières années. Après avoir désamorcé la grève des fondateurs d'établissements scolaires, parviendrait-elle à sauver l'école de cette autre probable tension qui intervient en pleine période d'examens de fin d'année ?


As. B

Content created and supplied by: Assibena (via Opera News )

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires