Sign in
Download Opera News App

 

 

Education: certaines écoles privées risquent de fonctionner sans le niveau sixième cette année

Les affections en sixième sont terminées. Les réaffectations sont en cours. Si nous faisons un retour rapide en arrière, le taux d'admission à l'entrée en sixième est passé de 95,31% à 52,51% de 2020 à 2021 soit une baisse de 42,8 points. Cette situation a plusieurs incidences sur l'échiquier de l'éducation en Côte d'Ivoire. Du point de vu de la qualité des admis, c'est une bonne chose. Mais du cotés des établissements scolaires privés qui ont l'habitude de recevoir les affectés de l'État, il y a un manque à gagner. En effet, lors des affections en sixième, l'État qui a l'habitude de payer de grosses subventions aux établissements privés, a privilégié ses propres établissements publics, surtout qu'il y a très peu d'admis. Du coup, certains établissements privés se retrouvent sans même un seul affecté. Et comme les élèves de sixième de l'année dernière sont passés en classe supérieure, c'est à dire en cinquième, il n'y aura pas d'élèves de sixième et là ces établissements privés pourraient fonctionner sans le niveau sixième. C'est un vrai manque à gagner pour ces opérateurs de l'éducation. Mais c'est plutôt la tendance générale dans plusieurs établissements qui n'ont reçu aucun affecté et il faudra faire avec.

Content created and supplied by: yakouser (via Opera News )

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires