Sign in
Download Opera News App

 

 

Opinion/ Education : Enseignant blessé par un fraudeur au BAC. A qui la faute ?

Le baccalauréat, session 2021 a enregistré un incident malheureux ce mercredi 7 juillet dans la localité de Sinfra, où un candidat a été pris en flagrant délit de tricherie au centre de composition du collège municipal de ladite ville lors de l'épreuve de philosophie par le surveillant. Selon des sources concordantes, ce candidat qui a été expulsé après son acte, a manqué d'ôter la vie à M. Patrice Kouamé, ledit surveillant, en l'assommant avec une bouteille pour se venger.

De ce qui précède, l'on est tenté de se demander pourquoi avoir laissé le fraudeur s'en allé après avoir été épinglé par le surveillant ? Le fraudeur ne devrait-il pas être arrêté puisque le fait d'être pris en flagrant délit de tricherie constitue une infraction ? Cette agression rappelle un autre fait malheureux lors des examens du BEPC 2021 où un candidat s'est suicidé pour avoir été accusé à tort ou à raison de frauder. Dans ces deux cas, l'on se demande pourquoi les mis en cause n'ont pas été arrêtés vu qu'il y a eu infraction ? Ou à quel moment un fraudeur est-il mis aux arrêts ?


Pour ce qui est arrivé à M. Patrice Kouamé, il apparait important que le responsable du centre concerné s'explique afin d'éclairer l'opinion et aussi pour que les responsabilités soient situées dans cette affaire qui a failli emporter cet enseignant.


As. B

Content created and supplied by: Assibena (via Opera News )

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires