Sign in
Download Opera News App

 

 

Adhésion et enrôlement à la CMU : le CITEF-CI sensibilise à $ongon-Agban

Le Comité Intersyndical pour la Transition vers l’Economie Formelle de Côte d’Ivoire (CITEF-CI) a sensibilisé les commerçants du marché de Songon-Agban du 21 au 23 septembre 2021 en vue de leur adhésion et enrôlement à la CMU.

Des commerçants du marché Songon-Agban ont enrôles Photo (DR)


Le Comité Intersyndical pour la Transition vers l’Economie Formelle de Côte d’Ivoire (CITEF-CI) a entrepris, avec l’appui du BIT, de sensibiliser les acteurs du secteur informel de 17 grands marchés du District autonome d'Abidjan . Et ce, en vue de leur adhésion et leur enrôlement à la CMU. Dans cette optique, le CITEF-CI  a pris d’assaut le marché de $ongon-Agban, situé sur la route de la ville de Dabou.

Cette campagne de sensibilisation qui bénéficie de l’assistance technique de la CNAM et de la CNPS, s’inscrit dans le cadre de la réduction du déficit de travail décent. C’est pourquoi, les valises biométriques d’enrôlement sont rapprochées des acteurs du secteur informel  des marches vu qu’ils n’ont toujours pas le temps nécessaire d'aller faire la queue dans les centres administratifs pour se faire enrôler.

La présence des équipes d'enrôlement à nouveau sollicitée Photo (DR)


Le Secrétaire de la chefferie de Songon-Agban, représentant le chef du village, Stanislas Grégoire Akran, a remercié les initiateurs  de cette action de proximité. Il s’est réjoui de la présence des équipes d'enrôlement dans leur localité. Aussi a-t-il manifesté la volonté de les accueillir à nouveaux, car dira-t-il,  en seulement trois jours, il est difficile d’enrôler les potentiels demandeurs.

La protection sociale a de nombreux avantages Photo (DR)


La présidente du marché, Loba Jeanne d'arc, a quant à elle mis  l'accent sur les avantages des mesures de protection sociale, surtout pour les femmes. Aussi, les a-t-elle appelées à y adhérer massivement.

Content created and supplied by: RoseKouadio (via Opera News )

ivoire citef-ci

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires