Sign in
Download Opera News App

 

 

Lutte contre la tricherie aux examens : les Etats de la CEDEAO doivent associer leurs stratégies

Les examens de fins d'année sont un passage obligé pour tous les élèves de tous les pays du monde. La Côte d'Ivoire, le Burkina Faso et bien d'autres pays sont en plein examen en ce moment. Le baccalauréat a lieu actuellement même en Côte d'Ivoire et au Burkina Faso. Mais il y a une plaie qui gangrène ces examens en général: la tricherie. Ce fléau, malgré les efforts des dirigeants, perdure et entache la crédibilité et la valeur des diplômes qui sont décernés. En plus, la tricherie conduit à des drames. Les cas de l'élève qui s'est suicidé et le professeur tailladé à la tête sont des exemples patents.

Il faut agir au plus vite. Et si les mesures prises localement par les Etats ne suffisent pas, il faut fédérer les efforts au niveau sous-régional. En clair, les Etats de la CEDEAO doivent associer leurs stratégies de lutte contre la fraude aux examens scolaires. Un partage d'expériences entre les Etats au niveau sous-régional permettra peut-être de réduire au maximum ce fléau et ses conséquences sur la valeur intrinsèque des élèves, les futurs dirigeants de l'Afrique.

Content created and supplied by: yakouser (via Opera News )

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires