Sign in
Download Opera News App

 

 

Prix de matières premières : Gnamien Konan ne décolère toujours pas. Ce qu'il dit ce jeudi

L'ex-ministre Gnamien Konan a encore donné de la voix à propos du prix des matières premières fixés en début du mois d'octobre 2021. Pour l'ancien Ministre de la Fonction Publique, les prix du cacao et de l'anarcade fixés ne sont pas à l'image de la souffrance qu'endurent les paysans. Déjà hier il avait donné de la voix en se posant une question : "Est-ce si difficile que ça de budgétiser 100 milliards chaque année pour offrir des usines de transformation de cacao ou de noix de cajou à nos parents ?", avait t-il notifié dans un tweet. Comme si cela ne suffisait pas, Gnamien Konan a remis le couvert ce jeudi.

"Il y’a pour moi, au moins 2 scandales dans le cacao et l’anacarde, l'Etat fixe le prix alors qu’il n’est ni propriétaire ni acheteur, il interdit sous peine de prison aux producteurs d’aller vendre leurs produits à un meilleur prix ailleurs", a-t-il déclaré. Comme on le voit Gnamien Konan continue de manifester son courroux face aux prix de matières premières pour cette campagne.

Rappelons par ailleurs que le prix de Cacao pour cette nouvelle campagne est fixé à 825 Fcfa tandis que celui du café à 700 francs le kilogramme.

Content created and supplied by: narco (via Opera News )

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires