Sign in
Download Opera News App

 

 

Gbêkê/ Sport-Taekwondo : examen de passage de grade, 525 taekwondo'ins devant le jury

Ce sont au total 525 élèves de la discipline de Taekwondo de la région de Gbêkê qui se sont présentés à l’examen de passage de grade des ceintures de couleur. C’était le dimanche 27 juin 2021 au foyer municipal de Bouaké. Issus de 17 centres de formation sur les 21 que compte la région de Gbêkê, ces taekwondoïstes ont été soumis à des exercices théoriques et pratiques devant 7 formateurs-évaluateurs venus d’Abidjan pour la circonstance. Cet examen de passage de grade des ceintures de couleur qui marque une étape importante dans le parcours de l’apprenant a été l’occasion les évaluateurs d’apprécier et de juger le niveau d’évolution de ces élèves.

Selon Maître Kourouma Mamadou ceinture noire, cinquième dan, formateur-évaluateur et secrétaire général de la ligue régionale de Gbêkê de Taekwondo, les apprenants ont été soumis à un passage de grade de la ceinture blanche à la ceinture rouge qui part du keup 8 jusqu’au keup 1er c’est-à-dire ceux qui devront passer la ceinture noire. Il a en outre soutenu que cette discipline est en train de prendre beaucoup d’ampleur au niveau de la région de Gbêkê, et ce, grâce au dynamisme du président de la ligue régional de Taekwondo de Gbêkê, Maître N’doua Brou Augustin ceinture cinquième dan.

« Le niveau était très bon. Avec la politique mise en place par le ministre Bamba Cheick Daniel, l’image du Taekwondo a été rehaussée. On a maintenant une formation continue de Maître de salle au niveau de Bouaké. Le président de la ligue a tout mis en œuvre pour assurer la formation continue aux maîtres afin que ces derniers soient mieux outillés pour bien former les plus jeunes » a justifié maître Kourouma Mamadou. Expliquant que cette discipline améliore la santé physique et mentale des taekwondoïstes, le secrétaire général de la ligue régionale a invité les populations à s’intéresser à ce sport.

« Que toute la population vienne s’inscrire ou inscrire leurs enfants au Taekwondo. C’est une très bonne discipline qui a fini par être intégrée en option à l’INJS. Il y a aujourd’hui beaucoup d’ouverture et d’opportunité. Depuis les médailles olympiques de Cissé Cheick et Gbagbi Ruth, les gens ont fini par comprendre que le Taekwondo est vraiment une ouverture et il permet de nourrir son homme » a-t-il indiqué et de préciser « Ce n’est pas seulement venir faire le sport mais c’est une éducation des enfants à travers l’EDHC. C’est le citoyen moderne de demain qu’on recherche à travers le Taekwondo ». Au terme de la journée d’évaluation, l’ensemble des taekwondoïstes de la région de Gbêkê ont démontré qu’ils ont su assimiler les enseignements des Maîtres pendant la formation.

Auteur : N. Devinci

Vos commentaires et partages sont attendus

Content created and supplied by: N.Devinci (via Opera News )

bouaké sport-taekwondo

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires