Sign in
Download Opera News App

 

 

Ce petit livret "le petit crocodile" du primaire, l'avez vous connu ?

A ce temps là, l'école ivoirienne était assez "chic" les enfants aimaient ,l'école adoraient la lecture, étudiaient avec vigueur et rigueur apprenaient à lire correctement de peur de ne pas être battus par le maître, c'était la belle époque ,beaucoup ne sauront de quoi il s'agit mais ceux qui ont vécu ces moments témoigneront par leur commentaire.

Aujourd'hui les élèves refusent même de lire à cause de telenovelas des réseau sociaux, les SMS qui détruisent même l'horthographe des élèves depuis le primaire .l'école ivoirienne a perdu ses vertus.

Par l'absence de la chicote le maître ne peu plus exercer son autorité sur ses élèves , parce que les parents se plaignent.

Avant , un élève qui ne travail pas qui ne fait pas ses devoirs est sanctionné ,il ne sort pas à la récréation voir même à midi.ce qui n'est pas le cas aujourd'hui ,les parents d'élèves viennent même demander des explications au maître pour avoir sanctionné où frappé son fils .

En ce temps le bac était vraiment le bac

Un élève de CE1 de l'époque est plus productif qui' un élève de la 3ieme d'aujourd'hui

Content created and supplied by: kuzo1996 (via Opera News )

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires