Sign in
Download Opera News App

 

 

Histoire des grands maîtres de la Rumba Congolaise

Cette histoire du grand Kallé, qui fait la connaissance d'un jeune fan grâce à un ami et le recrute comme parolier, va se répéter à l'identique presque 20 ans plus tard.

En effet, Jules Shungu Wembadio est chassé, en décembre 1976, par ses amis Mavuela Somo et Mbuta Mashakado, de l'orchestre Yoka Lokolé. Il crée son orchestre Viva la musica au mois de février 1977. Le succès est au rendez-vous.

Jules Wembadio, qui deviendra plus tard Papa Wemba, avait l'habitude de rendre visite à l'un de ses amis qui habitait la commune de Lemba: Jules Nitu Mambu, mécanicien de son état. Lors de ses visites à Lemba, les jeunes admirateurs de la star avaient pris l'habitude de venir voir et écouter Papa Wemba converser avec son ami.

L'un de ses jeunes fans s'appelait Antoine Christophe Agbepa Mumba, fils d'un ancien joueur de football Ben Barek Charles. Ce dernier avait jouer dans Vita et Imana avant l'indépendance du Congo. Le jeune Antoine va faire parvenir à Papa Wemba, par le biais de son vieux du quartier Nitu Mambu, quelques unes de ses compositions; parmi lesquelles : Mère supérieure, Ebale mbonge, Aisa na Zoé, Fleur Betoko, Ekoti ya nzumbe.

Wemba va chanter ces chansons qui deviendront des tubes et qui vont propulser son orchestre en tête des hit-parades. Il décide de recruter le jeune Antoine Agbepa comme son parolier. Ce jeune génie de la composition musicale deviendra, quelques années plus tard, la grande star de la musique congolaise moderne sous l'appellation de Koffi Olomide, le grand Mopao !

Recit tiré de de Son Excellence Thomas Luhaka Losendjola.

Culture d'Afrik.infos-RCI225

Content created and supplied by: INFOS-RCI225 (via Opera News )

Lemba Papa Wemba

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires