Sign in
Download Opera News App

 

 

Culture/ Un humoriste ivoirien retourne à son métier de "vendeur de livres par terre"

Photos/ L'humoriste ivoirien Sidney Karam's est retourné à son ancien métier de "libraire par terre"

Il n'est peut-être pas beaucoup connu comme les artistes de la nouvelle génération, mais l'humoriste Sydney Karam's est un doué de l'humour. Il fait partie des premiers grands humoristes ivoiriens à avoir jeté les bases solides du succès de cet art.

En effet, par le passé, aucun établissement scolaire dans la partie Sud d'Abidjan, notamment Treichville, Marcory, Koumassi, Port Bouet ne pouvait organiser des fêtes de fin d'année sans solliciter la prestation de Sidney Karam's. Il maitrise parfaitement son art et sait tenir en haleine son public à travers des gags qui font tordre de rire. Mais avec l'avènement des jeunes acteurs du milieu, les anciens ont pris du recul. Il fait partie de ces anciens qui ont aujourd'hui du mal à remonter la pente. Cet art étant évolutif, le public préfère plus les nouveaux que les anciens. D'où les difficultés de ces derniers à tenir" le coup" des plus jeunes. 

Auparavant, bien avant d'embrasser cette carrière d'humoriste, Sidney était commerçant de livres scolaires, comme il le souligne lui-même. On les appelle communément les" libraires par terre". Il exposait les livres scolaires à des coins de rue. Il a même initié le concept de " Romandrom" qui consistait à rapprocher le livre près des populations à travers la création de Bibliothèque à Treichville. Du côté de Treichville Gare de Bassam, Arras, il est bien connu dans ces secteurs pour y avoir mené son activité de vendeur de livres. Aujourd'hui, face aux nombreuses difficultés de la vie, l'humoriste ivoirien annonce sur sa page facebook, son retour à son métier de vendeur. Pour lui, c'est une passion qui continue de le dévorer depuis longtemps :

"Pour tous ceux qui m 'ont connu ,avant d'être humoriste et bibliothécaire, je fus d'abord un libraire parterre aux quartiers Arras 1 et Arras 2, côté gare de Bassam .Souvent j'ai la nostalgie de ce beau métier très passionnant où tu es dans le public et en contact avec le vrai peuple littéraire. Depuis quelques mois, j'ai repris mon ancien boulot de librairie parterre" a annoncé Sidney.

Cette fois, ce n'est plus à Treichville qu'il fait ses affaires, mais plutôt au grand carrefour de Marcory. Pour innover dans son métier qui ne court plus vraiment les rues, il sensibilise et donne des conseils à ses clients pour redonner du goût à la lecture des livres à ceux qui visitent son lieu de vente :

" Au grand carrefour de Marcory où je donne des conseils aux amoureux du livre, désormais je suis un coach en motivation littéraire de 17 h à 20 h".

 Comme on le dit, le premier métier de passion finit toujours par prendre le dessus quel que soit là où l'on se trouve. Souhaitons bon vent à Sidney Karam's, cet "humoriste intello" dont l'humour ressemblait fort à celui des grands noms des humoristes des cabarets français.

José TETI

Content created and supplied by: Jose_Teti (via Opera News )

sidney karam sydney karam

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires